A la Une

Le PDG de Huawei dit que la technologie 5G est comme une « bombe nucléaire » pour les Etats-Unis d’Amérique, met en garde contre la « nouvelle Guerre froide »

FICHIER PHOTO © Reuters / Tyrone Siu

Le PDG de Huawei, Ren Zhengfei, a critiqué la fixation de Donald Trump sur la concurrence de la 5G avec la Chine, comparant cette technologie à une « bombe nucléaire » pour le président des Etats-Unis d’Amérique. Zhengfei a également promis de soutenir un « accord de non-espionnage » avec l’Allemagne.

« Malheureusement, les Etats-Unis d’Amérique considèrent la technologie 5G comme une arme stratégique », a déclaré Zhengfei dans un entretien avec les journaux allemands Wirtschaftswoche et Handelsblatt.

« Pour eux, c’est une sorte de bombe nucléaire », a-t-il ajouté.

S’adressant aux médias allemands, le PDG a déclaré que sa société n’installerait pas de « backdoors » de surveillance sur ses équipements 5G dans le pays. Berlin avait hésité à autoriser Huawei à participer à son prochain déploiement de la 5G, invoquant des préoccupations de sécurité, mais le principal régulateur des télécommunications du pays a déclaré lundi qu’aucun fournisseur d’équipement « ne devrait ou ne pourrait être » exclu.

LIRE AUSSI

« L’Amérique, face à la concurrence! » Le plus haut responsable de la sécurité de Huawei condamne la poussée états-unienne contre le géant des télécommunications

Dans le même temps, Zhengfei a déclaré qu’il exhorterait le gouvernement chinois à signer un « accord de non-espionnage » avec l’Allemagne et à respecter le règlement général de l’UE sur la protection des données.

Washington a exercé des pressions diplomatiques sur l’Allemagne pour qu’elle exclue Huawei, après que plusieurs agences de renseignement des Etats-Unis d’Amérique aient averti que la société pourrait collecter des informations pour Pékin. Zhengfei a qualifié ces allégations de «contes de fées» et a demandé aux États-Unis d’Amérique de «fournir des faits et des preuves à l’appui de leurs allégations».

Le président Trump, pour sa part, considère la course à la 5G comme une bataille stratégique, déclarant aux journalistes vendredi que les Etats-Unis d’Amérique « ne peuvent permettre à aucun autre pays de concurrencer les Etats-Unis d’Amérique dans cette puissante industrie de l’avenir ».

LIRE PLUS

Un centre belge de cybersécurité ne trouve aucune preuve de la menace d’espionnage de Huawei, malgré les affirmations des Etats-Unis d’Amérique

Outre la suppression de la réglementation sur les entreprises de télécommunications des Etats-Unis d’Amérique, Trump a également demandé à d’autres alliés européens d’éviter la technologie chinoise. Tandis que certains, comme l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, ont resserré leurs normes réglementaires, d’autres, comme l’Italie, la Croatie et la Hongrie, ont décidé d’accueillir Huawei.

Si l’Occident ne veut pas d’une nouvelle Guerre froide, il doit rester ouvert et accepter la montée en puissance d’autres pays.

Selon le PDG: « Nous devrions nous concentrer à nouveau sur le développement économique et créer la paix. »

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :