A la Une

Selon un rapport, Nissan Motor abandonne discrètement son bureau de directeur général dans l’ère post-Ghosn

Carlos Ghosn

Ghosn a de nouveau été arrêté plus tôt ce mois-ci après 29 jours de liberté sous caution.

Nissan Motor n’a plus de bureau composé d’un cercle restreint de personnes travaillant pour le directeur général à la suite de l’arrestation et de la démission de l’ancien président Carlos Ghosn, a déclaré une personne informée du changement.

L’équipe a été supprimée à compter du 1er avril, a déclaré la personne, demandant à ne pas être identifiée car l’information n’a pas encore été rendue publique. Bien que le bureau ait existé pendant que Ghosn était le PDG de Nissan et était resté intact sous son successeur, Hiroto Saikawa, il n’est pas encore clair quand il a été établi.

Un comité spécial de gouvernance d’entreprise a choisi le bureau du directeur général comme l’une des raisons pour lesquelles il était difficile de détecter une conduite répréhensible au plus haut niveau du constructeur automobile japonais. Il a appelé Nissan à modifier la «fonction et le périmètre» du groupe lors de l’annonce de ses recommandations le 27 mars. Le conseil d’administration de Nissan devrait adopter formellement les nouvelles règles, y compris la création d’un conseil plus indépendant, d’ici la fin du mois de juin.

Un porte-parole de Nissan basé à Yokohama a refusé de commenter.

A LIRE AUSSI: Nissan sous le sceau du régulateur des Etats-Unis d’Amérique à propos d’informations sur les salaires des dirigeants

En tant que président de Nissan et des partenaires de l’alliance, Renault SA et Mitsubishi Motors Corp., Ghosn disposait d’un pouvoir sans précédent avant d’être détenu et arrêté en novembre pour des chefs d’inconduite financière. Il a nié les accusations, les imputant à un «jeu très sale» de la part de dirigeants de Nissan déterminés à l’évincer de l’alliance.

Hari Nada, vice-président directeur de Nissan, a été le dernier dirigeant à détenir le titre de chef du bureau du directeur général. Nada coopère avec les procureurs dans l’enquête menée contre Ghosn. Greg Kelly, arrêté le même jour que Ghosn, a également dirigé le bureau.

Kelly est actuellement libre sous caution, tandis que Ghosn a été arrêté de nouveau plus tôt ce mois-ci après 29 jours de liberté sous caution. Les procureurs ont déclaré que Ghosn avait utilisé l’argent de la société acheminé par un intermédiaire à des fins personnelles, les accusations les plus graves jamais portées contre lui. Sa détention actuelle a été prolongée jusqu’au 22 avril.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Business Standard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :