A la Une

La Turquie a établi une zone de sécurité en Syrie jusqu’à Manbij – Ankara

© AP Photo / Ministère turc de la défense

ANKARA – Une zone de sécurité a été « de facto » établie entre la Turquie et la Syrie jusqu’à la ville de Manbij en Syrie, a déclaré jeudi le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin.

« Actuellement, une zone de sécurité « de facto » a été établie à la frontière turco-syrienne jusqu’à la ville de Manbij », a-t-il déclaré à des journalistes.

Manbij, une ville d’environ 100 000 habitants, est située au nord-est de la province d’Alep, au nord de la Syrie, à 18 miles à l’ouest de l’Euphrate. Elle est actuellement la seule zone encore contrôlée par des milices kurdes sur la rive ouest de l’Euphrate.

Kalin a ajouté que la Turquie plaidait pour la mise en œuvre la plus rapide possible de la feuille de route de Manbij et appelait à ce que les milices kurdes quittent l’est de l’Euphrate. Ankara « s’attend également à la poursuite du processus de retrait des troupes des Etats-Unis d’Amérique de la Syrie ».

En décembre dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé qu’Ankara était prête à lancer une offensive contre la milice kurde à Manbij, alors contrôlée par les Kurdes. Toutefois, à la suite d’une conversation téléphonique avec le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump, le président turc a déclaré que l’opération avait été reportée. Trump lui-même a annoncé le retrait des troupes des Etats-Unis d’Amérique de Syrie après le même appel.

LIRE PLUS: Des images satellites montrent le radar chinois en Syrie restauré après l’attaque de l’IAF – Rapports

Washington et Ankara sont depuis longtemps en désaccord sur le statut des Kurdes syriens. La Turquie a également critiqué les États-Unis d’Amérique pour avoir fourni du matériel militaire aux Kurdes en Syrie.

La Turquie a mené à plusieurs reprises des opérations contre les Kurdes. En mars de cette année, Ankara a annoncé son opération contre le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), désigné par la Turquie comme un groupe terroriste, sans toutefois révéler la zone ciblée. En 2018, la Turquie avait dirigé l’opération Olive Branch dans le district d’Afrin à majorité kurde du nord de la Syrie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :