A la Une

Les sanctions anti-russes ne profitent qu’aux entreprises des Etats-Unis d’Amérique (EUA) aux dépens de celles de l’Europe, déclare un politicien allemand

© Sputnik / Evgeny Biyatov

Les pénalités économiques imposées à la Russie visent l’Union européenne et ne profitent qu’aux entreprises états-uniennes, selon Stefan Keuter, un législateur allemand du parti Alternatif pour l’Allemagne (AfD).

«Les sanctions contre la Russie ne servent pas les intérêts d’entreprises allemandes telles que Siemens ou de sociétés pharmaceutiques. Ont-elles bénéficié des pénalités? Quel est l’utilisation des mesures?», a déclaré le responsable politique lors du Forum économique international de Yalta (YIEF) en Crimée.

« Elles [sanctions] aident exceptionnellement les entreprises états-uniennes qui tentent d’étendre leur présence sur le marché européen », a déclaré Keuter. « La stratégie ne cible pas uniquement la Russie, mais également l’UE et l’Allemagne. »

LIRE PLUS

Les investissements allemands en Russie atteignent des sommets en dix ans malgré les sanctions occidentales

Selon le député du Bundestag, certains des États membres de l’UE se sont affaiblis économiquement, tandis que leurs relations avec la Russie se sont considérablement détériorées.

Keuter a souligné que les sanctions annoncées à l’encontre de Moscou en 2014 entraînent inévitablement une violation des accords internationaux, une contraction de l’activité d’investissement et empêchent les pays et les entreprises de partager des technologies et divers savoir-faire, ainsi que des turbulences politiques pouvant entraîner une baisse du niveau de vie.

LIRE AUSSI

Les échanges commerciaux Russie-EUA ont atteint 25 milliards de dollars et sont en hausse malgré les sanctions – Lavrov

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont fortement dégradées au cours des cinq dernières années, à la suite du soutien apporté par Bruxelles aux sanctions économiques imposées par Washington. Les mesures ont été prises en réponse à l’implication présumée de Moscou dans la crise de l’est de l’Ukraine et à la suite du référendum sur la Crimée visant à faire sécession de l’Ukraine et à rejoindre la Russie. Le Kremlin a réagi par des sanctions contraignantes, en éliminant progressivement les importations traditionnelles en provenance des Etats-Unis d’Amérique (EUA) et de l’Europe destinées au marché russe.

Au cours des trois dernières années, les politiciens des pays européens ont demandé à plusieurs reprises l’annulation des mesures punitives, devenues un obstacle majeur pour les entreprises et la croissance économique.

[Ainsi les Etats-Unis d’Amérique très rusés et très futés ont réussi à faire avaler à l’Union européenne et autres alliés une pilule toxique très amère qui pénalise gravement le bon fonctionnement de leurs organismes et affecte leur santé économique – MIRASTNEWS].

Traduction et commentaire : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :