A la Une

Cour Pénale d’Injustice : La CPI critiquée pour ne pas avoir enquêté sur la guerre en Afghanistan

Les victimes de crimes graves commis pendant la guerre en Afghanistan ne bénéficient toujours d’aucune réparation, ce qui est catastrophique pour les droits de l’homme. | Photo: Reuters

Plus de 30 pays ayant envoyé des troupes en Afghanistan dans le cadre d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU auraient pu apporter des preuves sur les crimes de guerre précédemment rapportés par le procureur de la CPI, Fatou Bensouda.

Différents juristes de la Cour pénale internationale (CPI) ont critiqué la Cour pour son refus d’enquêter sur la guerre en Afghanistan et sur les possibles crimes contre l’humanité commis par les troupes du pays, ainsi que par les talibans, les Etats-Unis d’Amérique et des membres de l’agence centrale de renseignement. (CIA).

Quatre ex-présidents du corps législatif, l’ex-avocat Luis Moreno Ocampo et l’Assemblée des États parties, ont signé cette semaine la lettre « La CPI doit être réformée », dans laquelle ils ont jugé ouvertement les lacunes des enquêtes sur l’Afghanistan.

« Nous sommes déçus par la qualité de certaines de leurs procédures judiciaires, frustrés par certains des résultats et exaspérés par les carences de la direction », a déclaré le texte publié sur le site Internet du Conseil de l’Atlantique.

Pour sa part, l’ex-procureur général de la CPI, Moreno Ocampo, a critiqué les juges car ils « assurent l’impunité aux suspects qui peuvent exercer un pouvoir politique suffisant pour nuire à la coopération des États parties concernés ».

Pour Moreno, les plus de 30 pays qui ont envoyé des troupes en Afghanistan dans le cadre d’une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies auraient pu apporter des preuves sur les crimes de guerre précédemment dénoncés par le procureur de la CPI, Fatou Bensouda, à qui le gouvernement du président Donald Trump, a révoqué le visa.

Avec cette mesure de la CPI, les victimes qui ont été victimes de crimes graves dans la guerre en Afghanistan ne reçoivent toujours aucune indemnisation, ce qui signifie un résultat dévastateur en termes de droits de l’homme.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : teleSUR

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :