A la Une

C’est ainsi que l’armée vénézuélienne a exigé à un navire des Etats-Unis d’Amérique en provenance du Venezuela de quitter (audio)

© AFP 2019 / Us Navy/Jonathan Sunderman

La chaîne TeleSUR a publié la conversation entre les membres de la marine vénézuélienne et l’équipage de l’USCG James récemment expulsé de la zone adjacente aux eaux sous juridiction.

Dans l’enregistrement audio, vous pouvez entendre que les militaires des Etats-Unis d’Amérique dit « qu’ils se trouvent à trois kilomètres des eaux internationales du Venezuela ».

A quoi les membres de la marine vénézuélienne ont répondu que le navire se trouvait en réalité à « 1,3 mille marin du continent de la République bolivarienne du Venezuela ».

« On le trouve dans les eaux de la zone adjacente aux eaux sous juridiction du Venezuela », a affirmé l’armée vénézuélienne.

Dans ce contexte, l’armée vénézuélienne a invité « le navire à naviguer vers le nord-ouest ».

teleSUR TV

@teleSURtv

| Un buque guardacostas de ingresó entre 14 y 18 millas náuticas a aguas del Estado venezolano, precisamente, del principal puerto del país suramericano « La Guaira ».

¿Qué significa esta nueva acción de ?

La marine vénézuélienne a signalé que le 8 mai 2019, elle avait détecté le navire états-unien USCG James de la US Coast Guard transitant par la zone économique exclusive du Venezuela. Le 9 mai, son navire a abordé 14 milles marins du port de La Guaira dans la zone contiguë, selon son communiqué.

Lire aussi: « Nous avons besoin d’une solution politique, pas d’une solution militaire au Venezuela »

À son tour, le ministre du Pouvoir populaire de la Défense, Vladimir Padrino Lopez, a qualifié d’« affaire sérieuse » la navigation du vaisseau marin des Etats-Unis d’Amérique près du Venezuela.

« Ces jours-ci, nous avons dû faire face à la provocation d’un navire des garde-côtes des Etats-Unis d’Amérique naviguant dans la zone contiguë, à quelques kilomètres seulement de notre mer territoriale. (…) Nous demandons aux autorités militaires des Etats-Unis d’Amérique de respecter les eaux juridictionnelles et la souveraineté territoriale de la République bolivarienne du Venezuela », a déclaré le ministre de la Défense cité par différents médias.

Selon la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, la mer territoriale s’étend jusqu’à une distance de douze milles marins (22,2 km) des lignes de base à partir desquelles elle est mesurée en largeur. Un État exerce sa pleine souveraineté sur la mer territoriale, de la même manière que dans les eaux intérieures de son territoire.

Lire aussi: « Les États-Unis d’Amérique disent qu’ils veulent aider le Venezuela, mais ils volent des milliards de dollars »

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :