A la Une

Mieux vaut agir MAINTENANT! Trump menace la Chine d’un « pire accord » dans son deuxième mandat

© Reuters / Yuri Gripas

Le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, s’est proclamé maître des transactions et a mis en garde Pékin contre l’attente en dehors de son mandat dans l’espoir d’une approche plus clémente de la part de son successeur, affirmant qu’il insistera pour que les conditions soient encore pires après 2020.

Dans une tentative apparente de contraindre la Chine à faire des concessions après une série de négociations commerciales de haut niveau à Washington qui n’a abouti à aucune avancée décisive, Trump a eu recours à une tactique de racket, exhortant la Chine à souscrire à ses conditions maintenant, à moins qu’elle ne veuille régler avec un Trump post-2020 beaucoup plus dur.

[Or Trump ne respectant aucun accord international précédent, ne sera pas tenu de tenir ses engagements, car il pourra à tout moment découvrir que l’accord signé précédemment comporte d’éventuelles faiblesses selon ses goûts, volontés et ambitions du moment et proclamé l’annulation de celui-ci aux fins d’un nouvel accord jugé meilleur que son successeur éventuel après son premier ou second mandat ne sera pas non plus tenu de respecter! MIRASTNEWS].

LIRE PLUS

Trump commande des hausses tarifaires sur les produits chinois restants, d’une valeur d’environ 300 milliards de dollars

Le président des États-Unis, Donald Trump, a ordonné de relancer le processus de majoration des tarifs sur «tous les produits chinois restants», d’une valeur de 300 milliards de dollars. Cela s’ajoute à une nouvelle hausse de 15% des droits de douane sur les importations pour une valeur de 200 milliards de dollars.

Dans une déclaration vendredi, le principal négociateur commercial de Trump, Robert E. Lighthizer, a annoncé que les Etats-Unis envisageaient de relever les tarifs d’importation sur la quasi-totalité des produits chinois… LIRE LA SUITE

Dans une série de tweets samedi, Trump a repris son ancien argument selon lequel la présence d’un démocrate à la Maison Blanche serait un scénario favorable pour la Chine en termes d’échanges commerciaux.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

I think that China felt they were being beaten so badly in the recent negotiation that they may as well wait around for the next election, 2020, to see if they could get lucky & have a Democrat win – in which case they would continue to rip-off the USA for $500 Billion a year….

« Je pense que la Chine a eu le sentiment d’être battue si durement lors de la récente négociation qu’elle pourrait tout aussi bien attendre les prochaines élections, à l’horizon 2020, pour voir si un démocrate pourrait avoir la chance et remporter la victoire – auquel cas ils continueraient à arnaquer les Etats-Unis d’Amérique pour 500 milliards de dollars par an », a-t-il tweeté.

Rejetant la possibilité que quiconque ne gagne que lui-même en 2020, Trump a promis de créer les conditions que Pékin jugerait encore moins acceptables au cours de son second mandat.

« L’accord deviendra bien pire pour eux s’il doit être négocié lors de mon second mandat. Ce serait sage pour eux d’agir maintenant, mais adorons collecter d’importants DROITS DE DOUANES! »

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

….The only problem is that they know I am going to win (best economy & employment numbers in U.S. history, & much more), and the deal will become far worse for them if it has to be negotiated in my second term. Would be wise for them to act now, but love collecting BIG TARIFFS!

Un peu plus tôt mercredi, Trump a affirmé dans le même sens que le détour par la Chine du projet d’accord avec les Etats-Unis d’Amérique était un signe de confiance dans le futur président démocrate des Etats-Unis d’Amérique Joe Biden ou dans un autre « des très faibles démocrates ».

LIRE PLUS: Les « rebondissements mineurs » ne feront pas complètement échouer les négociations sur la guerre commerciale avec les Etats-Unis d’Amérique – Pékin

Alors que les négociations sont au point mort, Trump décrit l’accord commercial comme une chose que Pékin souhaite bien plus que Washington. Les tarifs sont « beaucoup plus faciles et rapides à faire » et rapportent aux États-Unis d’Amérique plus d’argent qu’un accord, a-t-il affirmé.

Pour compléter sa tactique « ou autre », Trump a augmenté les droits de douane sur les importations chinoises. Vendredi, une hausse de 15% sur 200 milliards de dollars de produits chinois est entrée en vigueur. Une augmentation des droits de douane de 300 milliards de dollars sur tous les produits chinois restants est également en cours.

Le président n’a pas exclu de renverser les droits de douane si des progrès étaient réalisés dans les prochains cycles de négociations commerciales.

Dans le même temps, Pékin a déclaré qu’il restait toujours « un optimisme prudent » sur le déroulement des négociations. S’exprimant à l’issue des deux jours de pourparlers à Washington, le chef de la délégation chinoise, le vice-Premier ministre chinois Liu He, a déclaré que, malgré « des rebondissements mineurs », il ne considère pas les négociations comme « en train de dérailler ».

La Chine avait déclaré précédemment qu’elle réagirait par des « contre-mesures nécessaires » au nouveau barrage de droits de douane.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :