A la Une

La Chine et l’Afrique du Sud soutiennent la proposition de l’Inde à l’OMC visant à protéger les pays en développement confrontés aux Etats-Unis d’Amérique

© Global Look Press

La proposition de l’Inde de préserver le droit de dispositions spéciales pour les économies émergentes contestées par Washington sera appuyée par les autorités chinoises et sud-africaines, selon the Economic Times.

«L’Afrique du Sud et la Chine sont enthousiastes à propos de notre proposition et de la réunion», a rapporté le média en citant un responsable au courant des détails de la question.

Le gouvernement indien cherche actuellement à modifier la réglementation sur les mesures unilatérales des membres sur les questions commerciales. Le sujet devrait être discuté lors d’une réunion ministérielle de deux jours qui débutera lundi à New Delhi.

LIRE AUSSI

Les États-Unis d’Amérique jouent au « cow-boy » et « abusent du pouvoir » au Venezuela et à Cuba – FM espagnol

Selon la source, l’Inde peut modifier la proposition de la même manière que d’autres pays, si nécessaire. Le ministre sud-africain du Commerce et de l’Industrie, Robert Davies, et une délégation chinoise composée de 14 membres et dirigée par le ministre adjoint du Commerce, Ren Hongbin, participeront à la réunion.

Ce commentaire intervient avant le prochain sommet du G-20 prévu à la fin juin dans la ville japonaise d’Osaka.

Le traitement spécial et différencié (TSD) vise à donner aux pays en développement plus de temps pour mettre en œuvre les accords et les engagements, ainsi que pour mettre en œuvre des mesures propres à accroître leurs opportunités commerciales. Les dispositions visent également à protéger les intérêts des économies émergentes dans le domaine du commerce international, en renforçant leur capacité à traiter les différends et à mettre en œuvre des normes techniques.

LIRE PLUS

Le commerce mondial en perte de vitesse alors que les tensions commerciales persistent – OMC

«Nous souhaitons que le développement via le traitement spécial et différencié soit au cœur de la réforme de l’OMC, avec les nominations aux organes d’appel. Nous discuterons également des moyens de remédier aux asymétries dans divers accords commerciaux mondiaux, en particulier dans le domaine de l’agriculture », a déclaré le responsable aux médias.

La Maison Blanche a proposé le retrait de ces droits spéciaux et exemptions pour les pays émergents membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), groupe du G20, définis par la Banque mondiale comme des États à «revenu élevé» ou représentent plus de 0,5% du commerce mondial.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :