A la Une

Coup d’Etat politique judiciaire, Brésil: Veut se remarier à la sortie de prison, a déclaré l’ex-président Lula, âgé de 73 ans

Brésil: souhaite se remarier s’il est libéré de prison, déclare l’ex-président Lula, sur Twitter ANI

L’ancien président brésilien emprisonné, Luiz Inacio Lula da Silva, toujours aimé par une grande partie de la population, envisage de se remarier s’il est libéré de prison, a déclaré un ancien ministre.

Lula, 73 ans, veuf depuis deux ans, a été condamné à plus de deux décennies de prison, dans deux affaires de corruption distinctes. Il a déjà passé un an en prison, mais pourrait être éligible à une incarcération « semi-ouverte » plus tard cette année, après qu’une cour d’appel ait réduit l’une de ses peines.

« Il est amoureux et la première chose qu’il voudra faire après sa sortie de prison sera de se marier », a écrit sur Facebook Facebook Luiz Carlos Bresser-Pereira, qui occupait des postes ministériels dans les domaines des finances et des sciences – apparemment à la consternation des aides de Lula. La semaine dernière, Bresser-Pereira a rendu visite à Lula dans sa prison de Curitiba, dans le sud du Brésil.

« Il se porte très bien physiquement et psychologiquement », a déclaré l’ex-ministre. Selon le site Internet de l’hebdomadaire Epoca, la future épouse est Rosangela da Silva, une sociologue âgée d’environ 40 ans.

Elle travaille pour la société publique qui exploite une importante centrale hydroélectrique. Ils ont une amitié de longue date, après s’être rencontrés dans les années 1990. Le chroniqueur d’Epoca, Guilherme Amado, a déclaré lundi sur son site Internet que la romance avait commencé avant l’incarcération de Lula, mais son entourage l’avait conservée secrète et n’a pas apprécié la révélation sur Facebook.

Maria Leticia, l’épouse de Lula depuis 43 ans, est décédée en février 2017. Le charismatique Lula a conduit le Brésil à travers un boom historique de 2003 à 2010, gagnant la gratitude de millions de Brésiliens pour avoir redistribué la richesse afin de les sortir de la pauvreté. Des sondages auprès des électeurs ont montré qu’il restait largement populaire malgré sa condamnation [non prouvée selon plusieurs sourcesMIRASTNEWS].

Il a d’abord été reconnu coupable d’avoir accepté un appartement en bord de mer en tant que pot-de-vin pour avoir aidé la société de construction OEA à conclure des contrats lucratifs avec la société pétrolière nationale Petrobras. La condamnation faisait partie de la vaste enquête anti-corruption « Car Wash » qui a rattrapé plusieurs hommes politiques sud-américains.

Le mois dernier, une cour d’appel a ramené la peine de Lula de 12 ans à 8 ans et 10 mois, ce qui signifie qu’il pourrait bénéficier du régime de détention « semi-ouvert » qui lui permettrait de travailler à l’extérieur pendant la journée et de retourner dans sa cellule la nuit. Mais cela dépend de l’issue de l’appel interjeté par Lula de la deuxième condamnation prononcée en février.

Dans cette affaire, Lula avait été condamné à près de 13 ans de prison pour avoir accepté des travaux de rénovation dans une ferme, en échange de la conclusion de contrats avec Petrobras. Il avait nié toutes les accusations, arguant qu’elles étaient motivées par des raisons politiques pour l’empêcher de participer aux élections. L’année dernière, le candidat de l’extrême droite Jair Bolsonaro a été élu [alors que Lula était largement positionné en tête des sondagesMIRASTNEWS].

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : DNA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :