A la Une

Déjà abaissée, la cote de crédit de Nissan prend un autre coup dur

La semaine dernière, un véhicule concept électrique IMx Kuro de Nissan Motor Co. est présenté au siège du constructeur automobile à Yokohama. | BLOOMBERG

La cote de crédit de Nissan Motor Co. a de nouveau été touchée lundi par S & P Global Ratings, qui a mis la note du constructeur automobile sous surveillance négative après avoir publié une perspective de bénéfices plus faible la semaine dernière.

Selon l’agence de notation, il y a plus de 1 chance sur 3 de retarder encore le recouvrement des bénéfices de Nissan, qui a abaissé pour la première fois en 10 ans la cote de crédit de l’émetteur à long terme du constructeur automobile, passant de A à A-.

Nissan a abaissé ses prévisions de résultats annuels après que les bénéfices du troisième trimestre n’aient pas été estimés par les analystes, s’ajoutant aux vents contraires pour un constructeur automobile aux prises avec les retombées de l’arrestation de l’ancien patron Carlos Ghosn.

Aux Etats-Unis d’Amérique, les ventes ont chuté de 19% en janvier, dans un contexte de ralentissement de l’industrie, accentuant la pression exercée sur le directeur général, Hiroto Saikawa, qui tente de dissiper les tensions avec son partenaire et actionnaire Renault SA.

« La révision des perspectives est basée sur notre opinion selon laquelle la rentabilité de la société devrait diminuer au cours des deux prochaines années à un degré supérieur à celui que nous avions envisagé auparavant », a déclaré S & P dans son communiqué, lundi. « Dans un environnement commercial difficile, la faible compétitivité de la société en termes de produits risque d’entraîner une pression des bénéfices plus forte en Amérique du Nord et en Europe que celle de ses pairs. »

Blessé par la chute des ventes aux États-Unis d’Amérique, des modèles de véhicules vieillissants et un cycle de produits désynchronisé, Nissan a publié des prévisions de bénéfices de 230 milliards de yens pour l’exercice clos fin mars 2020, soit environ la moitié de la projection moyenne de 453 milliards de yens. Nissan a également annoncé son plus bas bénéfice annuel en une décennie à 318 milliards de yens.

S & P, qui a invoqué la faiblesse de ses bénéfices pour expliquer ses perspectives négatives, a confirmé les notations A- à long terme et A-2 à court terme de Nissan, dans l’optique «que la solide franchise commerciale mondiale de la société et une situation financière solide avec des liquidités nettes substantielles vont probablement continuer.»

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : The Japan News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :