A la Une

MUFG Bank va fermer 35% des succursales au Japon

Mitsubishi UFJ Financial Group, l’une des trois méga-banques du Japon, consacre plus de ressources à de nouvelles zones de croissance. © Reuters

La mega-banque ajoute encore plus à son bloc de coupe en réduisant les points de vente en libre-service

TOKYO – Mitsubishi UFJ Financial Group réduira de 35% le nombre de succursales de sa banque phare, la MUFG Bank, d’ici à l’exercice 2023, en consacrant davantage de ressources aux réformes structurelles et aux efforts déployés à l’étranger.

Le groupe avait précédemment prévu de fermer 20%, soit environ 100 des 515 succursales qu’il comptait à la fin de l’exercice 2017. Environ 180 d’entre elles sont actuellement sur le point de s’effondrer dans le cadre d’une réduction des effectifs décrite lundi dans une présentation destinée aux investisseurs.

Les plans pour les nouvelles agences équipées en libre-service où les clients peuvent faire de la visioconférence avec le personnel sont réduits. Une succursale de Meguro Ward, à Tokyo, a rouvert ses portes en janvier. Il s’agissait de la première dans un nouveau format mettant l’accent sur le libre-service, réduisant de près de 40% les transactions au comptoir tout en continuant à offrir les services nécessaires.

Mais le groupe a vu son ratio de dépenses augmenter de 71% pour l’exercice clos le 31 mars, contre 68% l’année précédente. L’ouverture d’un trop grand nombre de nouveaux sites en libre-service aurait entraîné une augmentation supplémentaire des coûts. Le groupe a également constaté une demande limitée pour de telles succursales, compte tenu de l’essor des services bancaires en ligne.

Le groupe n’a pas modifié ses plans pour réduire de moitié le nombre de ses agences conventionnelles par rapport à mars 2018.

La méga-banque japonaise Mizuho Financial Group fermera 130 des 500 sites d’ici l’année fiscale 2024 conformément aux plans annoncés mercredi dernier, soit une hausse de 30 succursales par rapport à avant.

SHIKO UEDA

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Nikkei ASIAN REVIEW

Le président de MUFG informe les investisseurs des projets de la banque visant à fermer 80 points de vente supplémentaires au Japon

Le bâtiment Osaka Mitsubishi UFJ Bank  a ouvert ses portes l’année dernière. | KYODO

Le président du Mitsubishi UFJ Financial Group Inc., Kanetsugu Mike, a déclaré que l’unité principale MUFG Bank mettrait au rebut environ 80 autres succursales au Japon dans le but de réduire davantage les coûts et d’améliorer les bénéfices.

Il a annoncé le plan lors d’une réunion avec les investisseurs lundi. Auparavant, la banque prévoyait de réduire ses agences nationales de 100 sur 500 d’ici à l’exercice 2023.

Au cours de l’exercice allant jusqu’en mars, le bénéfice net réel de Mitsubishi UFJ Financial sur ses activités bancaires principales a diminué de 25% par rapport à l’année précédente.

Mike a déclaré que le groupe Mitsubishi UFJ unira ses forces pour faire avancer les réformes structurelles.

Mike a également déclaré que la MUFG Bank serait probablement en mesure de réduire ses droits équivalant à plus de 10 000 emplois d’ici l’exercice 2023, soit plus que les 9 500 emplois précédemment estimés, principalement en automatisant certaines de ses opérations grâce à l’utilisation des technologies de l’information.

Les banques japonaises sont confrontées à une détérioration de leurs bénéfices en raison des taux d’intérêt extrêmement bas résultant de la politique monétaire très accommodante de la Banque du Japon.

Parmi les autres grands groupes bancaires, Mizuho Financial Group Inc. a déclaré la semaine dernière qu’il réduirait le nombre de ses succursales nationales de 130 d’ici l’exercice 2024, soit plus que les 100 prévues précédemment.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : The Japan News

La guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine poussera le monde vers la récession, a déclaré Morgan Stanley

La Réserve va réduire les taux d’intérêt des Etats-Unis d’Amérique à zéro dans un an si l’économie mondiale se dirige vers la récession, a déclaré Morgan Stanley.

L’effondrement des négociations commerciales entre les Etats-Unis d’Amérique et la Chine et la hausse des droits de douane sur les produits chinois pousseraient l’économie mondiale vers la récession et verraient la Réserve fédérale des Etats-Unis d’Amérique ramener à zéro les taux d’intérêt des Etats-Unis d’Amérique d’ici un an, ont déclaré lundi les analystes de Morgan Stanley.

Bien qu’une escalade temporaire des tensions commerciales puisse se faire sans trop de dégâts, une rupture durable causerait de graves souffrances.

« Si les négociations stagnent, aucun accord n’est conclu et les Etats-Unis d’Amérique imposent 25% de droits de douane sur les importations restantes de 300 milliards de dollars des Etats-Unis d’Amérique (DEUA) en provenance de Chine. Nous voyons l’économie mondiale se diriger vers la récession », ont déclaré les analystes de la banque.

En réaction, la Fed réduirait ses taux jusqu’à zéro avant le printemps 2020, tandis que la Chine augmenterait ses mesures de stimulation budgétaire à 3,5% du PIB (équivalent à environ 500 milliards de dollars) et son objectif général de croissance du crédit à 14-15% par an, ont-ils ajouté.

« Mais une réponse politique réactive et les retards habituels dans la transmission des politiques signifieraient que nous ne pourrions peut-être pas éviter le resserrement des conditions financières et une récession mondiale généralisée. »

Une récession mondiale est définie par une croissance tombant sous le seuil de 2,5% par an.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Business Standard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :