A la Une

L’innovation dans la Fintech considérée comme un moyen de subsistance dans la Région de la Baie

Alors que les villes de la région métropolitaine de Guangdong-Hong Kong-Macao approfondissent leur collaboration, la technologie et l’innovation financières joueront un rôle vital dans la résolution des problèmes de moyens de subsistance et dans l’offre de solutions liées à l’homme dans la région, a déclaré Ceajer Chan Ka-keung, président du prêteur en ligne WeLab.

Lors du forum Sina FIA de 2019 à Hong Kong, il a souligné l’utilisation de la fintech dans la région de la baie pour résoudre des problèmes transfrontaliers tels que le financement des entreprises, les services financiers personnels et la gestion.

La diversification et la différenciation de ces villes sont en réalité le moteur du développement de la région, et les formules «finance +», caractéristiques des zones de la baie du monde, peuvent être pleinement exploitées dans la région de la Baie

     Ba Shusong

économiste en chef

Bourse de Hong Kong

Organisé par Sina Finance du groupe technologique chinois Sina Corp, le forum, intitulé «Innovations et opportunités financières dans la région de la Grande Baie», a rassemblé des personnalités d’institutions financières et de jeunes entreprises pour débattre des opportunités du secteur de la fintech dans le groupe des 11 villes.

Chan a déclaré que les technologies financières utilisaient la technologie pour perfectionner les services financiers en réduisant les coûts et en assurant la coordination avec les entreprises et en répondant aux besoins des particuliers. «Le développement économique de la région de la baie de San Francisco repose sur la technologie financière et le Big Data, qui apportent des services financiers à chaque personne et à la société», a-t-il déclaré.

Abordant l’évolution et les tendances financières dans la région de la Baie, Ba Shusong, économiste en chef à la Bourse de Hong Kong, a souligné les positions géographiques uniques des onze villes du groupe de la région de la Baie.

Il a ajouté que la diversification et la différenciation de ces villes orientaient réellement le développement de la région et que les formules de la «finance» caractéristiques de la région de la baie du monde peuvent être pleinement exploitées dans la région de la baie, telles que «finance + technologie», «finance + fabrication» et «finance + service».

En prenant en considération les autres zones de la baie dans le monde, Ba a noté qu’environ 60% des activités économiques mondiales sont concentrées dans les zones portuaires et des baies, et que «l’économie de la baie» est progressivement devenue le pivot et le moteur de développement de l’économie mondiale.

« Dans les autres régions du monde, deux centres financiers sont généralement confrontés à une concurrence intense, tandis que Hong Kong et le pôle financier situé sur le continent chinois font ressortir le concept de synergie avec des besoins et une impulsion mutuels », a déclaré Ba.

Le développement de la grappe financière continentale, a-t-il dit, bénéficie des ressources financières de Hong Kong, tandis que, pour Hong Kong, les services financiers originaux fournis par le continent ont contribué au secteur financier de la ville.

La coexistence d’un multi-système dans la région de la baie de Macao avec un environnement ouvert et ouvert au marché offre aux innovations de la région un potentiel de développement considérable, a déclaré Ba.

Une discussion de groupe sur le développement intégratif de la finance traditionnelle et de la technologie financière dans la région de la Baie s’est tenue au cours du forum.

Amy Lo – présidente et chef de la Grande Chine, UBS Wealth Management – a déclaré que le secteur bancaire traditionnel avait déjà commencé à adopter la technologie et l’innovation, et qu’UBS avait mis en conformité la communication avec les clients via des applications de messagerie.

Chen Daliang – vice-président et directeur financier de Tongdun Technology – a suggéré que les banques commerciales traditionnelles établissent des partenariats avec des entreprises technologiques sur des questions telles que celles d’aider les banques à prendre des décisions en matière d’octroi de prêts.

Entre 2005 et 2016, le volume total des échanges entre Hong Kong et la Chine continentale est passé de 1,625 milliard DHK (dollars de Hong Kong ; HKD en anglais) à 11,91 milliards DHK, reflétant les interactions de plus en plus fréquentes entre les deux régions.

Les membres du forum ont convenu que le développement de la région de la Baie créerait de grandes opportunités pour la région et accélérerait la croissance.

Pamela Lin

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : China Daily

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :