A la Une

La guerre commerciale voulue par les EUA contre la Chine pourrait coûter 600 milliards de dollars à l’économie mondiale

© Global Look Press / Jacek Sopotnicki

Quel que soit le vainqueur du conflit entre les deux plus grandes économies mondiales, les États-Unis d’Amérique (EUA) et la Chine, les conséquences vont bien au-delà… d’une réduction de 600 milliards de dollars du PIB mondial, selon les prévisions de Bloomberg.

Les représentants du commerce de Washington et de Pékin ont calmé les marchés en indiquant qu’ils étaient sur le point de passer un accord, avant la reprise de la guerre commerciale il y a deux semaines. Après que les deux parties aient procédé à des hausses de tarifs douanières, le conflit commercial a ensuite dégénéré en une guerre technologique étant donné que l’administration Trump a mis sur sa liste noire le géant chinois des télécommunications Huawei et a exhorté ses alliés étrangers à abandonner les équipements 5G de la société.

[Il est clair qu’en dépensant sans compter pour mener des guerres, en augmentant indéfiniment le budget de la défense et le niveau de leur dette souveraine, et en créant les conditions de la survenance d’une future dépression économique globale après la grande crise globale des subprimes, les Etats-Unis d’Amérique essaient d’instiller la peur dans l’inconscient collectif par l’usage de la force militaire ou verbale et la ruse, pour affaiblir ou anéantir toutes les autres parties alliées ou adverses, afin de parvenir à se reconstituer une force de domination suffisante en agissant sur les forces susceptibles de freiner la vitesse de décomposition de l’ensemble ou d’empêcher la destruction totale de leur union d’ÉtatsMIRASTNEWS].

LIRE PLUS

‘Économie stupide’: l’attaque contre Huawei indique au monde d’éviter de faire des affaires avec les États-Unis – Prof. Wolff

Les tensions commerciales déjà explosives pourraient encore dégénérer. Par exemple, les droits de douane pourraient être étendus à tous les échanges commerciaux entre les États-Unis d’Amérique et la Chine, entraînant une baisse des marchés. Un tel scénario coûterait quelque 600 milliards de dollars au PIB mondial lorsque l’impact atteindra son apogée en 2021, préviennent les économistes de Bloomberg, Dan Hanson et Tom Orlik.

Même en l’absence de conflit commercial, la production en Chine et aux États-Unis d’Amérique baisserait respectivement de 0,5% et 0,2%, tandis que la production mondiale baisserait d’environ 0,3% dans environ deux ans.

Cependant, le créneau est en cours et aucune partie n’est disposée à abandonner ses positions, chacun espérant que le rival finira par faire des concessions. Alors que le président des États-Unis d’Amérique, Donald Trump, répète que les États-Unis d’Amérique sont « dans une très bonne position » contre la Chine, Pékin a quelques atouts et indique qu’il ne veut pas compromettre ses « intérêts fondamentaux ».

LIRE PLUS

« Plus facile et plus rapide »: Trump affirme que les droits de douane sont meilleurs que de traiter avec la Chine

Les tensions accrues peuvent entraîner des droits de douane sur toutes les importations bilatérales plutôt que sur des groupes de produits. Compte tenu de la possibilité que les droits de douane augmentent de 25%, la production mondiale pourrait baisser de 0,5%, tandis que celle des États-Unis d’Amérique et de la Chine pourrait baisser de 0,5% et 0,8%, selon les analystes.

Les marchés financiers, déjà sensibles à la guerre commerciale entre les États-Unis d’Amérique et la Chine, devraient s’effondrer car un scénario de cauchemar comprenant un krach boursier de 10%, qui finirait par affecter la consommation et l’investissement, ainsi que des tarifs plus élevés. Cela entraînerait une baisse de 0,6% du PIB mondial, tandis que la Chine et les États-Unis d’Amérique perdraient respectivement 0,9% et 0,7%.

De nombreux analystes ont déjà prédit que le commerce mondial pourrait être victime du jeu tarifaire. Les taxes des Etats-Unis d’Amérique sur les produits chinois exacerbent « l’incertitude du marché mondial » et une croissance encore plus lente, a déclaré Moody’s au début du mois. Le FMI a également tiré la sonnette d’alarme quant aux conséquences des tensions commerciales, avertissant qu’elles « mettraient en péril » la croissance mondiale pour 2019, saperait la confiance et augmenterait les prix pour les consommateurs.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

1 Trackback / Pingback

  1. L’hypocrisie Huawei de Washington… Le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est l’instrument des sociétés états-uniennes – MIRASTNEWS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :