A la Une

Ford confirme la fermeture de l’usine de Bridgend d’ici 2020, quelque 1 700 emplois sont menacés

© Sputnik / Anton Denisov

La société a ouvert des consultations en vue de la fermeture de l’usine, chargée de négocier avec les syndicats et de créer un « programme amélioré de licenciement », dans lequel 1 700 emplois risquent d’être licenciés.

Le constructeur des Etats-Unis d’Amérique Ford a confirmé jeudi avoir proposé de fermer d’ici 2020 son usine de moteurs de Bridgend, dans le sud du Pays de Galles, afin de restructurer ses activités en Europe.

Ford a énuméré plusieurs raisons pour la fermeture de l’usine, citant une « sous-utilisation importante » des 750 000 moteurs de l’usine par an. Les moteurs AJ-V8 de Jaguar Land Rover et Sigma de Ford ont été cités dans la déclaration de la société, de même que la demande mondiale réduite pour le moteur Ecoboost à trois cylindres de 1,5 utilisé par Ford dans ses modèles Focus et Fiesta ST.

La production des moteurs Ecoboost devrait s’achever en février, les moteurs de Jaguar Land Rover prenant fin en septembre 2020, à la suite de la fermeture complète de l’usine. Ford a alloué environ 500 millions de livres sterling pour la fermeture de l’usine, la majeure partie de l’argent devant être versée aux employés à titre d’indemnités de licenciement.

Qu’est-ce que Ford a annoncé?

Le président de Ford en Europe, Stuart Rowley, a déclaré: « Pour créer une activité forte et durable de Ford en Europe, nous devons prendre des décisions difficiles, notamment la nécessité de réduire notre empreinte de fabrication mondiale de moteurs afin de mieux servir notre futur portefeuille de véhicules. »

LIRE PLUS: Fiat Chrysler informe Renault du retrait de son offre de fusion – Rapport

Rowley a déclaré que Ford était « attaché au Royaume-Uni », ajoutant que « l’évolution de la demande des clients et des désavantages liés aux coûts, ainsi que l’absence de modèles de moteurs supplémentaires pour Bridgend, rendront l’usine insoutenable sur le plan économique dans les années à venir ».

Rowley a ajouté qu’il avait parlé au ministre britannique des Affaires étrangères, Greg Clark, de la fermeture de l’usine de Bridgend.

Quel impact le Brexit a-t-il eu sur la décision de Ford?

Rowley a déclaré que la fermeture de Bridgend n’avait rien à voir avec le Brexit et que, si le Brexit n’avait pas eu lieu, la société n’aurait pas changé sa décision, selon Reuters.

Mais il a ajouté que s’il y avait un Brexit sans accord, l’entreprise devrait « évaluer l’environnement dans lequel nous nous trouvons en ce qui concerne les tarifs » ainsi que « le mouvement des marchandises », ainsi que prendre des « mesures pour protéger les entreprises ».

Jim Pickard @PickardJE

the usual suspects will say the Ford Bridgend closure is nothing to do with Brexit – and who knows if management will blame it today – but here’s what they warned three years agohttps://www.google.co.uk/amp/s/amp.ft.com/content/5f20ead4-54c5-11e6-9664-e0bdc13c3bef 

Mais Bridgend n’est pas la seule usine touchée, car Ford a également mis fin à la production de la C-Max à Saarlouis, en Allemagne, et imposé des cadences réduites à son usine de Valence, en Espagne. Elle a également fermé trois usines de production en Russie et une usine de transmission à Bordeaux, rapporte Autocar.

Comment les syndicats et les députés ont-ils réagi à la fermeture de l’usine de Bridgend?

Dans une déclaration publique, Jeff Beck, l’organisateur régional de GMB Union, a déclaré: «Quelle que soit l’annonce faite aujourd’hui, GMB continuera à travailler avec Ford, nos syndicats frères et le gouvernement gallois pour trouver une solution au problème et atténuer les effets de cette nouvelle dévastatrice».

LIRE PLUS: British Steel aurait-elle pu être sauvée grâce à une aide d’État si le Royaume-Uni avait quitté l’UE en mars?

« Ce qui aggrave la situation, c’est que Donald Trump parle dans le pays d’un possible accord commercial entre le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique. Pourtant, lorsque l’usine fermera ses portes, la nouvelle ligne sera probablement produite au Mexique par une société états-unienne. »

Unite the union @unitetheunion

FORD BRIDGEND:”Unite will be meeting Ford early tomorrow morning and will comment further once details of any announcement are known. Our priority is our members’ jobs, the communities and livelihoods in the supply chain that Ford Bridgend supports.”

Len McCluskey, secrétaire général de Unite the Union, a critiqué la décision de Ford en la qualifiant d’« acte de trahison économique grotesque ».

Il a déclaré: «Ces travailleurs et cette communauté sont restés fidèles à Ford, de même que les clients britanniques – il s’agit toujours du plus grand marché européen de Ford -, mais ils ont été traités de manière honteuse par cette société».

Chris Leslie

@ChrisLeslieMP

Tragic news for all those working at the Ford plant.
Their engines are shipped across Europe. They rely on seamless, just-in-time frictionless borders.
After losing Honda in Swindon, British manufacturing jobs face a tough future unless we wake up to the threat now.

fastFT

@fastFT

Ford set to close Bridgend engine plant https://on.ft.com/2IjW75b 

«Ford a brisé promesse après promesse faite au Royaume-Uni. Premièrement, il était prévu que 500 000 moteurs seraient construits à Bridgend. Ce chiffre est tombé à un quart de million, puis à plusieurs reprises, il ne reste plus que 80 000 personnes. La société a délibérément réduit ses activités au Royaume-Uni afin qu’aucun véhicule Ford – voiture ou fourgonnette – ne soit fabriqué au Royaume-Uni.»

Que se passe-t-il ensuite pour les opérations de Ford au Royaume-Uni?

Ford continuera à produire des moteurs diesel à Dagenham, ce qui, selon M. Rowley, constituera le cœur de son activité, ainsi que des transmissions de voitures à Merseyside et à maintenir son centre technique à Dunton, Essex. La société avait annoncé le mois dernier 370 licenciements à l’usine de Bridgend et 620 autres prévus pour 2020. L’usine de 141 000 mètres carrés a été construite en 1977 à la suite d’un accord entre Ford Motor Company et la Welsh Development Agency, où la production a commencé en 1980.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :