A la Une

« Acte de terrorisme économique »: l’Iran affirme que les sanctions des Etats-Unis d’Amérique prouvent que l’appel à des pourparlers était « trompeur et faux »

Raffineries de gaz à Assalouyeh. © REUTERS / Caren Firouz

Ruse et tromperie  de l’administration Trump ?

Les sanctions imposées par les Etats-Unis d’Amérique aux entreprises pétrochimiques iraniennes prouvent que la promesse faite par Mike Pompeo de négocier sans conditions préalables n’était qu’un bluff, a déclaré un diplomate iranien.

Vendredi, le Trésor des Etats-Unis d’Amérique a annoncé qu’il avait imposé une nouvelle vague de sanctions à l’encontre des entreprises énergétiques iraniennes. La mesure vise à étouffer les revenus du corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI ; IRGC en anglais), dont Washington a déclaré l’organisation terroriste plus tôt en avril. Cela prouve que le secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique Mike Pompeo a fait une promesse en blanc à Téhéran il y a moins d’une semaine, s’il était prêt à entamer «une conversation sans conditions préalables», a déclaré un porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Les propos de Pompeo étaient « trompeurs, faux et simplement destinés à faire appel à l’opinion publique », a déclaré Abbas Mousavi, cité par l’agence de presse iranienne Mehr. Il a qualifié les sanctions d’acte de « terrorisme économique » et a déclaré que Téhéran ne cèderait pas aux pressions de Washington.

LIRE AUSSI

Les Etats-Unis d’Amérique sanctionnent le holding iranien pétrochimique, ses filiales et ses agents

« Tous les pays ont la responsabilité de réagir contre les violations flagrantes des principes fondamentaux du droit international et de ne pas laisser les succès de la communauté internationale en matière de multilatéralisme ruinés par les actes d’intimidation et les actions unilatérales de l’instance dirigeante des Etats-Unis d’Amérique », a déclaré Mousavi.

L’administration Trump a rompu l’accord multinational sur l’industrie nucléaire iranienne signé avec son prédécesseur et renforcé les sanctions économiques contre Téhéran, réimposant celles qui avaient été levées dans le cadre de l’accord nucléaire et en augmentant le nombre.

LIRE PLUS

Les Etats-Unis d’Amérique prêts à parler à l’Iran « sans conditions préalables »… s’il se comporte comme une « nation normale » – Pompeo

En avril, les Etats-Unis d’Amérique ont annoncé qu’ils ne renouvelleraient pas les dérogations qu’ils avaient précédemment accordées aux plus gros acheteurs de brut iranien, ce qui les protégeait auparavant des sanctions imposées par les États-Unis d’Amérique contre les exportations d’énergie iraniennes. Les renonciations visaient à donner aux acheteurs un délai de grâce pour se détourner du pétrole iranien.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction: MIRASTNEWS

Source: RT

1 Trackback / Pingback

  1. « Acte de terrorisme économique »: l’Iran affirme que les sanctions des Etats-Unis d’Amér ique prouvent que l’appel à des pourparlers était « trompeur et faux » | Raimanet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :