A la Une

La Turquie envisage des avions russes Su-57 et chinois J-31 pour remplacer les F-35 – Yeni afak

La Turquie semble ne pas vouloir transiger avec le respect et la souveraineté

La bureaucratie de sécurité turque a déjà des projets alternatifs au cas où les Etats-Unis d’Amérique arrêteraient la livraison des avions à réaction F-35 suite à la décision d’Ankara d’acheter des systèmes de missiles S-400 et envisageaient des chasseurs furtifs russes Su-57 ou J-31 chinois, a indiqué le quotidien progouvernemental Yeni Şafak dimanche.

Le secrétaire à la Défense par intérim des Etats-Unis d’Amérique, Patrick Shanahan, a adressé jeudi une lettre au ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, pour expliquer la manière dont la participation turque au programme des F-35 serait pratiquement suspendue à compter du 31 juillet, à moins que la Turquie ne se désiste de son projet d’achat de systèmes de défense russes.

En avril, les États-Unis d’Amérique ont gelé un programme de fabrication commun de F-35 avec la Turquie, qui produit 6 à 7% des pièces destinées aux avions de combat, bien que le Congrès des Etats-Unis d’Amérique soutienne de manière bipartite l’arrêt de la livraison de 100 biréacteurs F-35 que la Turquie envisage d’acheter aux États-Unis d’Amérique, au cas où Ankara irait de l’avant avec des projets d’acquisition du S-400.

CNBC a annoncé le mois dernier que Washington avait demandé à Ankara de décider, début juin, soit d’annuler son acquisition des systèmes de missiles russes S-400, soit d’acheter des Patriots fabriqués aux États-Unis d’Amérique, soit de risquer l’expulsion d’un programme d’avions de combat avancé des Etats-Unis d’Amérique, d’imposer des sanctions et de faire échouer l’OTAN.

Selon Yeni Şafak, le Pentagone a fait un dernier geste en envoyant la lettre jeudi, un jour avant la fin du délai fixé au 7 juin.

Ankara donne la priorité aux S-400 plutôt qu’aux avions de combat F-35, les systèmes de missiles étant considérés comme un besoin urgent en raison des tensions régionales, a déclaré le quotidien.

«Les plans B, C et D sont prêts au cas où le projet F-35 irait à la décharge après l’achat de S-400», a déclaré Yeni afak. La Turquie soutiendra sa force aérienne en augmentant la maintenance des avions existants, tout en intensifiant ses efforts pour produire ses propres avions à réaction, selon le journal progouvernemental.

«Rester à la table avec la Russie pour l’accusation d’avions militaires fait partie des options. La bureaucratie chargée de la sécurité explore également les J-31 chinois, ainsi que les Su-57 russes», a-t-il déclaré, ajoutant que ces options étaient également plus rentables que les F35.

«Ankara pense déjà que même si les F-35 sont livrés, ils créeront de graves problèmes de sécurité pour la Turquie, car ils sont directement commandés par les États-Unis d’Amérique. Par conséquent, personne ne regrette d’avoir « perdu » des F-35», a déclaré le quotidien.

Mehmet Barlas, éditorialiste du quotidien progouvernemental Sabah, a également suggéré dimanche de commander immédiatement des jets russes, sans attendre les sanctions des Etats-Unis d’Amérique qui peuvent être imposées en vertu de la loi CAATSA (Countering’s Adversaries Through Sanctions Act).

Tyler Rogoway et Joseph Trevithick ont déclaré dans un article publié le mois dernier sur le site Web automobile de Drive que Moscou avait déclaré être prêt à collaborer avec la Turquie pour l’exportation et la production de leur avion de chasse avancé Su-57 afin de combler le vide des F-35 produits aux États-Unis d’Amérique.

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a déclaré en avril que la Turquie pourrait acheter des avions ailleurs, à la suite d’éventuelles expulsions d’Ankara du programme des F-35.

«Il y a les Su-34, Su-57 (russes) et les autres. Je vais absolument répondre à mes besoins quelque part jusqu’à ce que je puisse le produire moi-même », a déclaré Çavuşoğlu.

Traduction et Titre 2: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Ahval

1 Trackback / Pingback

  1. La Turquie envisage des avions russes Su-57 et chinois J-31 pour remplacer les F-35 – Yeni afak – MIRASTNEWS – Histoire militaire du Moyen-Orient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :