A la Une

Dictature de l’empire Etats-Unis d’Amérique : « L’extradition d’Assange devrait être un avertissement pour les libéraux qui croient en la démocratie Américaine » – Zizek

© Wikipedia; © REUTERS/Henry Nicholls

La décision du Royaume-Uni d’extrader le cofondateur de WikiLeaks, Julian Assange, aux États-Unis d’Amérique doit être considérée comme un avertissement à tous les libéraux qui croient encore dans la « démocratie libérale Américaine », déclare le philosophe de la culture Slavoj Zizek.

Le sociologue slovène a déclaré à RT que la signature de l’ordre d’extradition n’était que l’un des deux événements récents qui l’inquiètent vraiment. L’autre événement «inquiétant» a été l’invitation du gouvernement équatorien aux autorités des Etats-Unis d’Amérique à prendre possession des biens d’Assange à l’ambassade de Londres, y compris des manuscrits de livres, des ordinateurs et d’autres objets personnels.

«Le cauchemar est que l’accusateur a été directement invité à prendre possession de tous ces documents. Cela brise même les normes élémentaires de la légalité», a expliqué Zizek.

« Le message est: ‘Oui, nous serons brutaux au-delà de toute mesure.’ »

Zizek a attiré particulièrement l’attention sur la brutalité même des efforts coordonnés contre le lanceur d’alerte après avoir dénoncé les méfaits flagrants du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique et de l’armée.

«C’est toujours un signe inquiétant de voir les mesures prises contre un individu menacé d’une manière tellement directe et brutale que cette brutalité a un sens», a-t-il déclaré.

« Ce qui se passe actuellement avec Assange devrait être un avertissement pour tous ces libéraux qui croient encore en une sorte de démocratie libérale américaine, génétique, presque prioritaire ».

Le philosophe a ajouté qu’il était « radicalement opposé » au président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump, mais a souligné la situation particulière dans laquelle le « centre libéral » anti-Trump dans la politique des Etats-Unis d’Amérique est plus sévère pour Assange que l’administration Trump parce que, à son avis du moins, « ils pensent que Assange a aidé Trump à être élu. »

LIRE PLUS

L’audience complète d’extradition aux États-Unis d’Amérique pour Assange de WikiLeaks aura lieu en février 2020 – tribunal britannique

Zizek a également protesté contre les soi-disant libéraux britanniques en affirmant que « ceux qui sont les plus fervents partisans de l’extradition d’Assange, ne sont pas des conservateurs, mais une branche du parti travailliste blairite plus centriste ».

« Nous devrions nous demander: Qu’est-ce qui ne va pas dans le centre libéral lui-même si quelque chose comme Trump pourrait apparaître? »

Les libéraux ont autant de sang sur les mains que ceux à qui ils s’opposent en ce qui concerne les abus du complexe militaro-industriel, a-t-il déclaré.

Cependant, il pense que la persécution très médiatisée d’Assange peut éventuellement servir d’appel à la mobilisation en faveur des défenseurs de la liberté de la presse, mais craint également un ennui culturel face à un tel abus de pouvoir répandu et flagrant.

«Le public sera de plus en plus conscient de la non-transparence. C’est entre autres l’une des grandes réalisations de WikiLeaks. Nous avons pris conscience de la situation», a déclaré Zizek.

«Ce qui m’inquiète vraiment, c’est l’inertie du grand public ; ils sont conscients et pourtant ils ne s’en soucient pas vraiment.»

Vous aimez cette histoire? Partagez-la avec un ami!

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :