A la Une

Les Sukhoï syriens et russes bombardent les QG des chefs terroristes

Les terroristes du Front al-Nosra à Idlib au nord-ouest de la Syrie. ( Photo d’archives)

Les appareils russes et syriens ont frappé les positions des nosratistes à Idlib.

Les appareils russes et syriens ont largué jeudi 13 juin tard dans la soirée leurs bombes sur une réunion des chefs de guerre du groupe terroriste, le Front al-Nosra à Idlib, province du Nord-ouest de la Syrie. Des régions méridionales de ce gouvernorat ont aussi fait l’objet de raids aériens d’avions de chasse syriens et russes.

Selon une source militaire de haut rang de l’armée syrienne, les bombardiers russes et syriens ont lancé plusieurs frappes aériennes contre les positions des terroristes à Khan Cheikhoun, Safohan, Kafranbel, Hass ainsi que sur d’autres positions terroristes situées à l’aéroport de Taftanaz dans le sud d’Idlib.

« Après avoir collecté des informations précises, les appareils russes et syriens ont bombardé à trois reprises une réunion des chefs de guerre du groupe terroriste, le Front al-Nosra, rebaptisé Hayat Tahrir al-Cham, sur l’aéroport militaire de Taftanaz », a annoncé la même source qui a ajouté : « Nous avons mené plus de 80 frappes aériennes au cours des dernières 24 heures contre plusieurs zones dont se sont emparés les terroristes au Nord de la province de Hama et au Sud de celle d’Idlib. Parallèlement, l’artillerie de l’armée syrienne a pilonné plusieurs bases terroristes dans les villages de la région.

« Un accord de cessez-le-feu a été conclu dans la zone de désescalade d’Idlib à partir du 12 juin minuit avec la médiation de la Turquie et de la Russie. Mais cette trêve a échoué car les terroristes ont attaqué dès sa signature les positions de l’armée syrienne dans les banlieues d’Idlib et de Hama », a expliqué cette source militaire avant de conclure ainsi : « Ce n’est pas la première fois que les terroristes ont violé un quelconque cessez-le-feu. Alors même que l’armée syrienne a donné son feu vert à la trêve pour que des civils puissent être évacués des zones dont les terroristes ont pris le contrôle… Mais les terroristes se servent des civils à Idlib et à Hama comme boucliers humains en vue d’enrayer la progression de l’armée syrienne ».

Lire aussi: Nouvelle trêve à Idlib sur fond d’avancée fulgurante des forces du Tigre

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Les Sukhoï syriens et russes bombardent les QG des chefs terroristes – MIRASTNEWS – Histoire militaire du Moyen-Orient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :