A la Une

Pékin met en garde contre « l’ouverture de la boîte de Pandore » en ME, éreinte la pression extrême exercée sur l’Iran par les Etats-Unis d’Amérique

Des navires de US Navy dans la mer d’Oman. Mai 2019. © Reuters / US Navy / Seaman Michael Singley, spécialiste de la communication de masse
  • [Ne jamais céder ou faiblir devant la pression brute d’un sourd volontaire et rusé quand on a des muscles à faire valoir, surtout lorsque le droit et la raison se trouvent de son côté, il peut s’agir des «mangungus» (expression congolaise, sorte de tenez-moi sinon je ferai un malheur lorsqu’on est devant un plus fort – Imaginez qu’on ne le tienne pas ! – le u se lit comme un ou) utilisés par les faibles.MIRASTNEWS]

La Chine a reproché à Washington ses « méthodes d’extrême pression » contre l’Iran et a appelé les deux pays à rester calmes et à éviter toute nouvelle escalade autour du golfe Persique alors que les tensions entre les Etats-Unis d’Amérique et l’Iran s’intensifient.

« Nous appelons toutes les parties à rester raisonnables, à faire preuve de retenue et à ne prendre aucune mesure d’escalade qui irrite les tensions régionales, ni à ouvrir une boîte de Pandore », a déclaré mardi à la presse le ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Le diplomate chinois a également exhorté Washington à « modifier ses méthodes d’extrême pression », ajoutant que « tout comportement unilatéral n’a aucune base en droit international ».

Dans le même temps, Wang espère que l’Iran sera « prudent dans sa prise de décision et ne pas abandonner de façon légère » l’accord sur le nucléaire de 2015, connu sous le nom de JCPOA. Lundi, des responsables iraniens ont déclaré que, dans 10 jours, le pays augmenterait son stock d’uranium au-delà des conditions fixées dans l’accord, à moins que l’UE n’énonce ses engagements dans le cadre de l’accord.

LIRE PLUS

Les États-Unis d’Amérique vont envoyer 1 000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient – Pentagone

L’appel de la Chine intervient après l’annonce par le Pentagone du déploiement de 1 000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient, ainsi que des navires de guerre envoyés dans le golfe Persique le mois dernier.

Le président Donald Trump et le secrétaire d’État Mike Pompeo accusent Téhéran de l’attaque perpétrée contre deux pétroliers dans le golfe d’Oman. Les États-Unis d’Amérique n’ont fourni aucune preuve tangible impliquant l’Iran, qui affirme qu’il n’avait rien à voir avec cet incident.

La querelle entre Téhéran et Washington s’est intensifiée l’année dernière lorsque les États-Unis d’Amérique se sont retirés unilatéralement du JCPOA, accusant l’Iran de violer secrètement l’accord. L’administration Trump a ensuite imposé plusieurs séries de sanctions au secteur énergétique et aux finances de l’Iran.

L’Iran a rejeté les accusations, affirmant qu’il s’était toujours tenu à l’accord. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), chargée de surveiller l’application du Plan d’action, a confirmé à plusieurs reprises que Téhéran remplissait ses obligations. [Mais Washington n’en a cure, préférant inventer et fabriquer des motifs dans l’ombre pour nuireMIRASTNEWS].

LIRE AUSSI

Trump ne contrôle pas la politique iranienne, devrait peut-être renvoyer Bolton – Le conseiller du chef de la politique étrangère de l’UE

Téhéran affirme que l’escalade actuelle est poussée par les extrémistes et les faucons contre l’Iran au sein de l’administration Trump, à l’instar du conseiller à la sécurité nationale du président, John Bolton. Nathalie Tocci, la conseillère spéciale de la directrice de la politique de l’UE, Federica Mogherini, a récemment exprimé ce point de vue.

Bolton semble être l’auteur de la politique des Etats-Unis d’Amérique sur l’Iran, contrairement à Trump, qui a été «poussé dans une direction très différente» par son conseiller supérieur, a déclaré Tocci à Sophie Shevardnadze de RT.

Traduction et commentaires : MIRASTNEWS

Source : RT

Le Pentagone publie de nouvelles images de l’attaque d’un pétrolier dans le golfe d’Oman et affirme qu’elles « prouvent » la culpabilité de l’Iran

© Reuters / US Navy

Comment par hasard les EUA ont obtenu ses images s’ils n’étaient au courant de cette opération obscure ?

La marine des Etats-Unis d’Amérique (EUA) a publié de nouvelles photos des conséquences de l’attaque contre les pétroliers dans le golfe d’Oman. On dit que les images montrent un hors-bord iranien s’approchant de l’un des navires pour extraire une mine à pattes non explosée. [Pourquoi les EUA ne parlent-ils pas des sauveteurs iraniens de l’équipage ? MIRASTNEWS].

Les nouvelles images montrent le même épisode plus tôt dans une vidéo en noir et blanc de très basse qualité publiée par l’armée des Etats-Unis d’Amérique. [Pourquoi une grande puissance technologique comme les EUA ne présenterait-elle pas des images haute-définition et de haute-qualité au public ?MIRASTNEWS]. Les nouvelles images – plus claires et plus colorées – semblent être des captures d’images aériennes de l’incident.

© Reuters / US Navy

Les images montrent un hors-bord iranien s’approchant du pétrolier japonais Kokuka Courageous du côté tribord et retirant un engin qui, selon le Pentagone, est une mine à crépine. Selon Washington, ces images prouvent en quelque sorte que Téhéran était derrière l’attaque.

« L’Iran est responsable de l’attaque basée sur des preuves vidéo, ainsi que des ressources et de la compétence nécessaires pour éliminer rapidement la mine non explosée », a annoncé l’armée américaine dans un communiqué.

[S’il s’agit d’une mine posée, pourquoi les trous ne se trouveraient pas en dessous du bateau, sous l’eau, mais plutôt sur la coque du bateau au-dessus de l’eau ? Par quel procédé physique cela a pu se faire s’il faut s’en tenir aux arguments des «experts» états-uniens ? Avant l’explosion, les mines auraient-elles été collées à la coque du bateau, dans ce cas comment l’équipage ne s’en serait-il pas rendu compte et pourquoi le président de la compagnie qui est japonais parle plutôt d’objets volants qui auraient frappé le pétrolier ? Pourquoi les autorités de Washington ignorent-elles cette version et veulent absolument faire avaler leur couleuvre aux autres ?MIRASTNEWS].

© Reuters / US Navy

D’autres images montrent un trou, qui aurait été soufflé dans la coque du pétrolier par une autre mine, et même les empreintes de main d’une personne qui aurait retiré le dispositif non explosé.

© Reuters / US Navy

Les «Kokuka Courageous» et «Front Altair», propriété de la Norvège, ont été endommagés lors de la traversée du golfe d’Oman le 13 juin, après avoir été secoués par des explosions et des incendies. Les États-Unis d’Amérique se sont empressés de blâmer l’Iran pour l’incident, le président Donald Trump ayant déclaré que les preuves obtenues par les États-Unis d’Amérique portaient « l’Iran écrit sur tout le texte ». Téhéran a rejeté les accusations, laissant entendre que l’incident aurait pu être une opération «faux-drapeau», le type d’opérations que les États-Unis d’Amérique ont une vaste expérience en cela.

LIRE AUSSI

Le Pentagone publie une VIDÉO floue affirmant que l’Iran avait retiré la ‘mine probable à patelle’ d’un pétrolier endommagé

© US Central Command

L’incident de jeudi intervient un mois après que quatre autres pétroliers aient été endommagés au large des Émirats Arabes Unis. Washington a également imputé la responsabilité à Téhéran, et l’Iran a nié avec véhémence toutes les allégations.

Les États-Unis d’Amérique ont invoqué à maintes reprises la menace croissante de Téhéran de renforcer ses forces dans la région, envoyant des bombardiers stratégiques B-52, un groupe de frappe de porte-avions, une batterie de missiles Patriot et 1 500 soldats supplémentaires aux portes de l’Iran. Quelques heures après la diffusion de ces images, le secrétaire d’Etat à la Défense par intérim des États-Unis d’Amérique, Patrick Shanahan, a annoncé que 1 000 soldats supplémentaires seraient déployés au Moyen-Orient, citant des « renseignements crédibles » qui auraient prouvé le « comportement hostile » de l’Iran.

Vous aimez cet article? Partagez-le avec des amis!

Traduction et Titre 2: MIRASTNEWS

Source: RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :