A la Une

L’Iran publie une carte détaillée indiquant l’itinéraire, l’emplacement et le point de démolition du drone des Etats-Unis d’Amérique.

La carte avec la route et le point de démolition du drone des Etats-Unis d’Amérique
Twitter / Javad Zarif

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, l’a diffusé sur son compte Twitter.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a publié samedi une carte sur Twitter décrivant en détail le trajet, l’emplacement et la destruction du drone des Etats-Unis d’Amérique.

Le ministre iranien des Affaires étrangères a expliqué que la ligne bleue correspond à la route empruntée par le drone militaire des Etats-Unis d’Amérique avant d’être abattu. La ligne jaune est la région d’information de vol (FIR) de l’Iran: un espace aérien de dimensions définies dans lequel des services d’information de vol et d’alerte sont fournis.

Twitter / Javad Zarif

La ligne rouge représente les eaux territoriales iraniennes; tandis que le vert indique la limite des eaux intérieures. Les points jaunes représentent l’emplacement où le drone des Etats-Unis d’Amérique a reçu des avertissements radio envoyés par les Gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI) et le point rouge est le lieu de l’impact.

Twitter / Javad Zarif

L’escalade des tensions entre Washington et Téhéran – qui aboutit presque à l’attaque de plusieurs cibles sur le sol iranien annulée « à la dernière seconde » – a commencé après que le CGRI a prétendu avoir abattu un avion sans pilote de surveillance Northrop Grumman RQ-4 Global Hawk des Etats-Unis d’Amérique, qui selon eux, a envahi l’espace aérien iranien à proximité du détroit d’Hormuz.

Twitter / Javad Zarif

Téhéran a déclaré que le 19 juin, le drone menait des opérations d’espionnage dans les eaux nationales iraniennes et a refusé de changer de cap malgré les avertissements radio répétés, après quoi il a été abattu.

Le lendemain, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a publié sur son compte Twitter une première carte indiquant la trajectoire de vol du drone des Etats-Unis d’Amérique. Le ministre a indiqué que le dispositif avait décollé des Émirats Arabes Unis en « mode caché » puis était entré dans l’espace aérien iranien.

Twitter / @JZarif

« A 00h14, le drone des Etats-Unis d’Amérique a décollé des EAU en mode caché et a violé l’espace aérien iranien », a déclaré Zarif, précisant que le drone avait été attaqué à 04h05 (heure locale). , quand il était près de la région de Kouh-e Mobarak. « Nous avons récupéré des segments du drone militaire des Etats-Unis d’Amérique dans nos eaux territoriales, là-où il a été abattu », a-t-il déclaré.

Ensuite, la télévision nationale a révélé les images des restes du RQ-4 Global Hawk, qui avait été abattu.

Version des Etats-Unis d’Amérique

Le commandement central des Etats-Unis d’Amérique (CENTCOM, pour son acronyme en anglais), quant à lui, a nié que son drone RQ-4 Global Hawk soit entré dans l’espace aérien de l’Iran et a publié une autre carte avec une route de vol à l’appui de sa demande.

RT

L’image semble correspondre à la trajectoire précédemment divulguée par Téhéran, à l’exception de celle enregistrée dans les instants précédant la démolition. Les deux cartes montrent que l’appareil a d’abord traversé le détroit d’Hormuz en direction du golfe d’Oman, où il est resté en vol jusqu’à ce qu’il commence son retour par le même itinéraire menant au golfe Persique.

U.S. Central Command

@CENTCOM

The ISR Flight path and grid plots for the RQ-4A shot down by Iran in the Strait of Hormuz. “This was an unprovoked attack on a U.S. surveillance asset that had not violated Iranian airspace at any time …” – Lt Gen Joseph Guastella, @USAFCENT

Cependant, une animation fournie par l’Iran montre que, dans la dernière section, le RQ-4 s’écartait de son itinéraire initial et raccourcissait son parcours au-dessus des eaux territoriales de la République islamique, contrairement à l’affirmation du Pentagone, cet appareil se trouvait à 34 kilomètres de la côte iranienne au moment de la destruction.

Fars News Agency @EnglishFars

Iran Releases Second Video to Show Flight Route of Downed US Drone

Ouvrage étroitement lié:

GÉOÉCONOMIE ET GÉOSTRATÉGIE DE L’ÉNERGIE: CHAOS ET ENJEUX RÉELS

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction: MIRASTNEWS

Source: RT

Le ministre iranien Zarif dévoile une carte détaillée de la route du drone des Etats-Unis d’Amérique abattu

© Photo: Javad Zarif/ Twitter

Le Corps de la Garde révolutionnaire islamique iranienne (CGRI) a déclaré le 20 juin avoir abattu un drone de surveillance des Etats-Unis d’Amérique sur la province côtière d’Hormozgan, faisant face au golfe Persique, pour avoir pénétré dans l’espace aérien iranien, alors que les Etats-Unis d’Amérique l’avaient prétendu dans l’espace aérien international.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a publié sur Twitter une carte détaillée indiquant « le chemin, l’emplacement et le point d’impact du drone militaire abattu des Etats-Unis d’Amérique par l’Iran » le 20 juin.

« À 00h14, un drone des Etats-Unis d’Amérique a décollé des EAU en mode furtif et violé l’espace aérien iranien. Il a été visé à 04h05 aux coordonnées (25° 59’43 » N° 57° 02’25 « E) près de Kouh-e Mobarak. Nous avons récupéré des sections du drone militaire des Etats-Unis d’Amérique dans nos eaux territoriales où il a été abattu », a-t-il déclaré.

Javad Zarif

@JZarif

For more visual detail on the path, location, and point of impact of the U.S. military drone Iran shot down on Thursday, and of the waters over which it was flying, see these maps and coordinates.

There can be no doubt about where the vessel was when it was brought down.

Javad Zarif

@JZarif

LEGEND: blue=drone; yellow line=Iranian FIR; red line=Iranian territorial waters; ; green line=baseline internal waters; yellow dots=Iran radio warnings sent; red dot=point of impact.

Selon Zarif, Téhéran ne cherche pas la guerre, « mais défendra avec zèle nos cieux, nos terres et nos eaux ».

Javad Zarif

@JZarif

One last visual: Red dot is the impact point of the trespassing drone against the border of Iran; and the border of the United States.

Un peu plus tôt, le ministre iranien des Affaires étrangères avait assuré que Téhéran avait l’intention de prouver que les États-Unis d’Amérique mentaient en affirmant que son drone avait été abattu par l’armée iranienne alors qu’il se trouvait dans l’espace aérien international.

Le président des États-Unis d’Amérique Donald Trump a réagi à l’incident en affirmant que l’Iran avait commis « une très grosse erreur« , ajoutant que l’armée des États-Unis d’Amérique était prête à frapper des cibles en Iran en réponse à la destruction du drone, mais il a annulé l’attaque à la dernière minute parce qu’il a jugé la réponse disproportionnée.

Les tensions dans la région se sont accrues depuis que les États-Unis d’Amérique ont accru leur présence militaire dans le golfe Persique, ce que le conseiller à la Sécurité nationale des États-Unis d’Amérique, John Bolton, a décrit comme « un signal clair et sans équivoque au régime iranien que toute attaque contre les intérêts des États-Unis d’Amérique ou [leurs] alliés seront confrontés à une force impitoyable ».

La semaine dernière, deux pétroliers ont été attaqués dans le golfe d’Oman, près du détroit d’Ormuz. Bien que la cause de l’incident reste inconnue, les États-Unis d’Amérique affirment que l’Iran aurait saboté les navires.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :