A la Une

Apôtre du bonheur ou du malheur ? – Alliés ou ennemis? Pompeo débarque en Inde avec un sac d’offres de de «Liberté» que l’on ne refuse pas

© AFP / MONEY SHARMA

Celui qui ne veut pas votre bonheur souhaite nécessairement votre malheur, il créera des failles et/ou ouvrira des portes pour y faire entrer des ennemis !

Le diplomate des Etats-Unis d’Amérique a atterri à New Delhi dans le but de faire pression sur le gouvernement indien pour qu’il rejette les systèmes de défense antiaériens russes S-400 et la technologie mobile chinoise Huawei en faveur de «meilleurs» accords commerciaux et militaires avec Washington.

Le ministre des Affaires étrangères, Mike Pompeo, a annoncé l’agenda de la coopération étatique lors de sa visite de trois jours en Inde, a annoncé le département d’Etat des Etats-Unis d’Amérique alors que son patron débarquait à New Delhi mardi soir.

Pompeo devrait faire pression sur l’Inde pour qu’elle se conforme sur un certain nombre de points, y compris l’accord de défense antimissile S-400 avec la Russie [qui la défendrait mieux que celui des EUAMIRASTNEWS], l’achat de pétrole brut iranien [qui coûterait moins cher au regard de la proximité des deux EtatsMIRASTNEWS] et vénézuélien et la limitation de l’accès de Huawei au marché colossal de l’Asie du Sud [qui ferait rater aux pays concernés de profiter de la meilleure offre technologique du momentMIRASTNEWS] que Washington souhaite maintenant Capturer.

ITV Gold @ITVGold

U.S. Secretary of State Mike Pompeo Arrives in India Amid Trade Tensions http://dlvr.it/R7GzvL 

Mais alors que Pompeo apporte un sac rempli de friandises des Etats-Unis d’Amérique à la table de discussion, l’Inde a clairement indiqué ces derniers mois qu’elle ne se plierait pas aux pressions des Etats-Unis d’Amérique au détriment de ses propres objectifs stratégiques, indépendamment  de la tentation des offres.

Technologie militaire «démocratique»

Malgré les discussions acerbes de Washington, le gouvernement de Narendra Modi s’attend toujours à obtenir une dispense de sanctions en vertu de la loi CAATSA (Countering America Adversaries Through Sanctions Act), que les Etats-Unis d’Amérique ont menacé d’introduire à plusieurs reprises si New Delhi procédait avec son achat de 5 milliards de dollars de roquettes russes. [Il s’agit là d’une tentative d’enrichissement d’une superpuissance hyper-capitaliste par voie anti-concurrentielleMIRASTNEWS].

LIRE AUSSI

L’Inde doit « clairement » expliquer aux Etats-Unis que l’accord S-400 avec Moscou « ne peut être souhaité » – rapport

En tant que carotte, Washington est disposé à offrir à l’Inde une alternative à sa technologie militaire – les missiles Patriot et THAAD -. Les Etats-Unis d’Amérique tiennent également de vendre des avions de combat à l’Inde, allant du F/A-18 de Boeing au F-21 de Lockheed Martin (mise à niveau du F-16) à des chasseurs furtifs potentiellement même du F-35. L’année dernière, l’Inde a obtenu le statut 1 d’autorisation stratégique pour le commerce, ce qui lui permet d’avoir un accès sans licence à certaines technologies de défense de l’OTAN.

Réseaux 5G «sécurisés»

Le gouvernement de Modi devrait également défendre la participation de Huawei au développement de la technologie de réseau cellulaire de cinquième génération en Inde, en dépit de la volonté mondiale de Washington de limiter la domination de la société chinoise dans le secteur de la technologie 5G, sous le prétexte plutôt ironique de « l’espionnage ».

LIRE PLUS

Pompeo séduit l’Inde avec le projet «sécurisé» 5G, ventes d’armes et armes nucléaires après les récentes tensions

Le président Donald Trump, qui a interdit les produits de Huawei et interdit aux entreprises des Etats-Unis d’Amérique d’échanger des logiciels et des composants avec cette entreprise chinoise, n’a pas caché que les États-Unis d’Amérique tiennent à protéger les dirigeants de la 5G et que l’Inde avec une population d’environ 1,4 milliard d’habitants – semble être un endroit idéal pour commencer.

«Freedom» gaz, pétrole et atome

Lors de son voyage, Pompeo devrait persuader l’Inde de stimuler les achats de pétrole et de «gaz en liberté» des Etats-Unis d’Amérique afin de réduire la dépendance vis-à-vis du pétrole brut vénézuélien et iranien, alors que Washington poursuit sa politique de sanctions visant à modifier le régime dans ces pays.

TicToc by Bloomberg

@tictoc

Demonstrators, some holding signs reading « No war with Iran, » gathered to protest U.S. Secretary of State Mike Pompeo’s visit to India

Le chef de la diplomatie espère également que les Etats-Unis d’Amérique finiront par concurrencer la Russie dans le domaine du nucléaire civil, même si les entreprises états-uniennes ont jusqu’à présent été réticentes à se lancer dans de tels projets, en raison notamment de la dure législation indienne sur la responsabilité du fournisseur de réacteurs en cas de catastrophe.

Commerce ‘équitable’

La visite de Pompeo ouvrira la voie à des discussions bilatérales entre Trump et Modi plus tard dans la semaine lors d’une réunion du G20 au Japon. Trump, qui a accusé à plusieurs reprises l’Inde de ne pas accorder aux entreprises des Etats-Unis d’Amérique un accès gratuit à ses marchés, a récemment annulé la participation de son pays au programme du Système généralisé de préférences (SGP), qui permettait à New Delhi d’exporter plus de 5 milliards de dollars de ses produits vers les Etats-Unis d’Amérique en franchise de droits. Il a également imposé des tarifs sur l’acier et l’aluminium. L’Inde a riposté en imposant des droits de douane réciproques sur plusieurs douzaines de produits Etats-des Unis d’Amérique.

LIRE AUSSI

L’Inde refuse de faire des compromis sur les « intérêts nationaux » pour bénéficier du commerce des Etats-Unis d’Amérique

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction, Titre 2 et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :