A la Une

Les frappes aériennes d’Israël en Syrie mettent en danger la sécurité des forces russes (Nikolai Patrushev)

Le système de défense aérien iranien Khordad-3. (Photo d’archives)

Ce n’est pas uniquement en qualifiant l’Iran de partenaire et d’allié fiable de la Russie au Moyen-Orient que le secrétaire d’Etat russe à la Sécurité intérieure a choqué ses hôtes israéliens lors de son point de presse conjoint avec John Bolton et Meir Shabat. Nikolai Patrushev s’en est aussi pris à l’armée de l’air israélienne dont « les infiltrations dans l’espace aérien syrien menacent la vie des militaires russes ».

Le secrétaire d’Etat russe à la Sécurité intérieure Nikolai Patrushev a déclaré mardi que les frappes aériennes israéliennes sur la Syrie étaient « indésirables » et qu’elles mettaient en danger la sécurité du personnel militaire russe. Certes, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fait semblant de faire la sourde oreille en affirmant que les militaires russes n’étaient pas en danger et que ces raids se poursuivraient malgré la mise en garde de Moscou pour expulser l’Iran de Syrie.

Le 17 septembre 2018, un avion Il-20 russe a été abattu par les chasseurs israéliens le long de la côte de Lattaquié, poussant la Russie à se venger en livrant des S-300 à l’armée syrienne. S’il est vrai que ces puissants systèmes de défense antimissile russes n’ont pas été encore actionnés, la donne semble se modifier.

Mais comment ? Depuis le 20 juin date à laquelle une batterie de missiles antimissiles iraniens Khordad-3 a abattu un drone espion ultra sophistiqué US à 50 kilomètres d’altitude, il y a quelque chose de littéralement changé dans les calculs israéliens.

Aucun drone israélien n’a été repéré depuis dans le ciel libanais. De toute évidence, Israël évite les provocations pour ne pas recevoir un message libanais similaire à l’abattage du drone américain. On dirait même que les États-Unis ne veulent pas recevoir de message d’un autre front. Cela ne signifie pas pour autant qu’Israël va cesser de violer l’espace aérien libanais, mais il est maintenant conscient que ses mouvements aériens sont surveillés et que le ciel ne sera plus sûr quand viendra le moment de la confrontation.

Les israéliens n’oublient pas non plus cette autre déculottée que les Américains ont failli subir mais qu’ils ont évité de justesse: la destruction d’un P-8 américain. En effet, le P-8 que le CGRI s’est gardé de frapper transportait 38 membres d’équipage à bord, au lieu des 9 habituels, tous des officiers de l’armée. L’avion survolait les eaux iraniennes à portée des missiles iraniens peu après la destruction du drone espion US. Si l’Iran ne l’a pas abattu, ce fut parce qu’il a reçu l’assurance que les États-Unis ne cherchaient pas la guerre, ce qui n’est évidemment pas le cas d’Israël qui agresse la Syrie dans le sens de ses desseins guerriers.

L’Iran prévoit d’adopter une stratégie de frappes progressives en cas de guerre tout comme ses alliés, lesquels feront partie intégrante de la guerre à venir. Israël tout comme les États-Unis ont été diablement surpris par la capacité du système de défense antimissile Khordad-3. Son nom commémore le 24 mai 1982, le jour où la ville de Khorramshahr a été libérée après 578 jours d’occupation irakienne pendant la guerre Irak-Iran.

Le Khordad-3 a été optimisé par l’Iran en 2013 dans le cadre de l’optimisation de ses équipements électroniques, capteurs de détection et capteurs thermiques. Il dispose aussi d’une option de verrouillage pour son GPS destiné à le protéger en cas d’interférence de forte intensité.

Le système a reçu les coordonnées qui l’ont lancé sur la trace thermique du drone américain avant de le détruire. Or il y a une grande crainte: et si l’Iran verrouillait le ciel syrien ?

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Les frappes aériennes d’Israël en Syrie mettent en danger la sécurité des forces russes (Nik olai Patrushev) | Boycott

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :