A la Une

Pourquoi les États-Unis évitent-ils l’action militaire contre l’Iran ?

Une dizaine de jours après la destruction d’un RQ-4 Global Hawk américain au sud de l’Iran, destruction à laquelle les Etats-Unis d’Amérique n’ont osé jusqu’à cette heure riposter, la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen y revient dans un article signé Saleh Mahrous Mohammed. Le texte se pose une seule question : Pourquoi les États-Unis n’ont-ils pas riposté? L’auteur cite des raisons qui expliquent pourquoi la Maison Blanche rechigne à engager un conflit armé avec l’Iran.    

« En effet, l’opinion publique américaine est particulièrement divisée sur une nouvelle guerre au Moyen-Orient. cette opposition trouve un large écho au sein de certains cercles politiques d’autant que la Chine, la Russie, l’Inde et l’Union européenne s’opposent à toute confrontation militaire avec l’Iran.

Une seconde raison se trouve du côté d’Israël. La « sécurité » d’Israël étant une des priorités de l’administration américaine, une attaque militaire contre l’Iran exposerait Israël à la riposte de Téhéran et de ses alliés qui sont largement présentés au Liban, en Syrie, en Irak et au Yémen .

Lire aussi : Tel-Aviv s’apprête à faire face à une confrontation militaire USA/Iran

Washington prend en considération la puissance balistique de l’Iran, craignant que toute défaite ne marque la fin du pompeux spectacle militaire américain.

Une guerre au Moyen-Orient qui opposeraient d’un côté les alliés de Washington dont l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn à l’Iran, à l’Irak, au Yémen, au Liban et à la Syrie, entraverait les exportations de pétrole du golfe Persique en empêchant la navigation des pétroliers.

Surtout que l’escalade du conflit s’étendra rapidement à l’Afrique de l’est, touchant la Somalie et Djibouti soit des Etats où lest Etats-Unis et l’Iran ainsi que leurs alliés sont présents. Alors, l’arrêt de la navigation dans les eaux de la mer Rouge, du canal de Suez et de la Méditerranée paralyserait le commerce international et provoquerait l’effondrement de l’économie mondiale et c’est ce que ne cherche pas vraiment la Maison Blanche. Une escalade militaire USA/Iran pourrait même à ce rythme déboucher sur un conflit majeur où le monde entier se consumerait, sorte d’une troisième guerre mondiale dans laquelle l’utilisation de l’arme atomique serait fort probable.

Reste à savoir si l’Iran sera disposé à dialoguer avec les États-Unis. Il va de soi que Téhéran ne cédera pas à la pression du blocus économique et militaire américain. Alors qu’est-ce qui risque de se passer?  Washington profitera des circonstances pour faire du chantage aux monarchies pétrolières et encaisser leur agent en échange des armements inadéquats avec la guerre moderne qui elle est de nature asymétrique. Le cercle vicieux se poursuivra jusqu’à ce que les États arabes s’aperçoivent où se trouvent leur réel ennemi. Ce derniers n’est certainement pas l’Iran mais ce avec qui ils se démènent paradoxalement à normaliser. sont les États-Unis et Israël.

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Pourquoi les États-Unis évitent-ils l’action militaire contre l’Iran ? – MIRASTNEWS – Histoire militaire du Moyen-Orient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :