A la Une

La grande révolution islamique offre aux prédateurs la guerre conventionnelle sur un plateau en diamant: « Téhéran doit enrichir l’uranium au plus haut degré »

Évoquant les manquements des Européens à leurs engagements et les menaces proférées par les États-Unis, l’éditorialiste du journal Rai al-Youm, Abdel Bari Atwan, s’est exprimé en ces termes : « Les Iraniens ne céderont pas et les États-Unis ne peuvent rien faire face à l’Iran. Téhéran doit enrichir l’uranium au plus haut degré, même à 90 %. »

« Il est étonnant que Trump se soit retiré de l’accord nucléaire et ait mis un terme à l’adhésion des États-Unis à cet accord, mais qu’il ait exigé de l’Iran d’y rester attaché en brandissant des menaces. Trump s’est retiré de cet accord et l’a laissé et dit maintenant sans vergogne que l’Iran doit le respecter et qu’il ne doit pas enrichir de l’uranium », s’est exclamé l’éditorialiste du Rai al-Youm.

« Les Iraniens doivent enrichir de l’uranium. Ils disposent de 20 000 centrifugeuses. Ils doivent augmenter ce nombre à 30 000 ou 40 000. Ils disposent déjà de 300 kilogrammes d’uranium enrichi. Il doit enrichir 3 000 kg d’uranium pour pouvoir se doter d’une force de dissuasion nucléaire. Qui a détruit l’accord nucléaire ? Trump. Ce président respecte seulement celui qui a peur de lui. Les Iraniens ont abattu un drone espion américain, car ils sont bien conscients que Trump ne peut rien faire. Trump a dit qu’il a annulé 10 minutes avant l’attaque contre l’Iran. C’est un menteur. Il n’ose pas attaquer l’Iran, car s’il commet cette erreur, les Iraniens pourraient prendre pour cible Israël, ainsi que les puits de pétrole et toutes les villes importantes dans les pays arabes riverains du golfe Persique, car les bases américaines se situent près de ces villes », a précisé Atwan.

« Trump a peur de la capacité militaire iranienne. Un parlementaire iranien a déclaré que l’Iran pouvait détruire Israël en seulement une demi-heure. C’est vrai. Je jure par Dieu qu’ils peuvent détruire Israël en une trentaine de minutes. Imaginez 400 000 missiles tirés depuis le Sud libanais, la bande de Gaza, l’Iran, la Syrie et l’Irak s’abattant en 30 minutes sur Israël », a-t-il indiqué.

« Ô vous, les Arabes ! Vous êtes en train de normaliser vos relations avec Israël ! Vous avez participé à la conférence de Manama, à Bahreïn, et vous embrassez même les chaussures des Israéliens alors que l’Iran a abattu un drone qui coûtait 220 millions de dollars et que Trump n’a pas osé tirer une seule balle en direction de ce pays. Et ce, alors que l’Iran est sous pression. Les États-Unis ont perdu toutes les guerres qu’ils ont déclenchées au Moyen-Orient », a déploré Atwan.

« Les États-Unis ont perdu en Afghanistan et actuellement ils sont en négociation avec les talibans à Doha. Ils ont proposé aux talibans de négocier une paix, mais ces derniers l’ont refusée en déclarant que les États-Unis devaient d’abord se retirer d’Afghanistan et qu’ils assureraient la sécurité de leur retrait. Washington a demandé aux talibans de dialoguer avec le président afghan, mais les talibans ont affirmé qu’ils devaient plutôt discuter avec les États-Unis qui ont occupé l’Afghanistan. »

« Les États-Unis ont perdu également la guerre en Irak avant de s’en retirer. Vous voyez que les autorités iraniennes se déplacent librement en plein jour en Irak alors que les autorités américaines y vont de manière secrète et pendant la nuit. »

« Les Américains ont également perdu en Syrie. Trump a affirmé avoir perdu 90 milliards de dollars en Syrie. Actuellement, le gouvernement syrien contrôle la majeure partie du territoire syrien. »

« L’Iran est un grand pays. Il a menacé d’attaquer les intérêts des États-Unis et de leurs alliés dans la région en cas d’agression. Et vous avez vu comment il a détruit le drone américain. »

« Pourquoi Trump n’a-t-il pas riposté à l’interception par l’Iran du drone américain ? Car il craint la réaction de l’Iran. Israël, base américaine dans la région, est exposé aux attaques iraniennes. Les Iraniens affirment qu’ils enrichiront l’uranium au-delà de la limite autorisée par l’accord de Vienne. S’ils le font, que pourront faire les Américains ? »

« Si Les États-Unis lèvent toutes les sanctions, l’Iran continuera de rester attaché à l’accord nucléaire. Trump profère des menaces, mais il ne peut rien faire contre l’Iran. Trump a gagné la présidentielle en promettant de retirer les forces américaines des guerres au Moyen-Orient.

De toute façon, nous devons attendre dimanche prochain pour savoir que feront les États-Unis et Israël. Je jure par Dieu qu’Israël vit des moments de terreur. Je suis donc très optimisme. »

LIRE AUSSI: Pétrolier arraisonné  : à quoi doit s’attendre Londres ?

Source: Press TV

Autre Article: Suite et fin des États-Unis d’Amérique : Bannière étoilée brûlée à Washington

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :