A la Une

Deutsche Bank va supprimer 18 000 emplois dans le cadre d’une restructuration de 7,4 milliards d’euros

Une photo prise le 6 juillet 2019 montre le siège de la banque allemande « Deutsche Bank » à Francfort-sur-le-Main, dans l’ouest du pays.

La Deutsche Bank a annoncé dimanche 7 juillet qu’elle envisageait de supprimer 18 000 emplois dans le cadre d’une vaste opération de révision, d’un montant de 7,4 milliards d’euros, destinée à redresser le compte du prêteur allemand.

Ce plan représente un recul important de la Deutsche Bank, qui tentait depuis des années de rivaliser pour devenir une force majeure à Wall Street.

La banque abandonnera ses activités liées aux actions mondiales et réduira sa banque d’investissement. Elle s’attend à une perte nette de 2,8 milliards d’euros (3,1 milliards de dollars) au deuxième trimestre en raison de charges de restructuration.

Au-delà des réductions attendues sur les actions, Deutsche a déclaré qu’elle supprimerait également certaines de ses opérations sur titres à revenu fixe, un domaine traditionnellement considéré comme l’un des atouts de la banque.

Il créera une nouvelle unité de réduction des actifs non désirés, d’une valeur de 74 milliards d’euros d’actifs pondérés en fonction des risques.

Le président-directeur général, Christian Sewing, a annoncé une vaste restructuration en mai lorsqu’il avait promis aux actionnaires de « sévères réductions » à la banque d’investissement. La promesse est venue après que Deutsche n’ait pas réussi à accepter une fusion avec son concurrent Commerzbank.

« Nous avons entamé la transformation la plus fondamentale de la Deutsche Bank depuis une décennie », a déclaré dimanche à la presse Joerg Eigendorf, responsable des communications à la Deutsche Bank. « Une nouvelle ère commence pour la Deutsche Bank. Une nouvelle ère dans laquelle nous voulons ramener Deutsche Bank sur la voie du succès pour nos clients, pour notre personnel et bien sûr pour nos actionnaires », a-t-il ajouté.

Selon les médias, la Deutsche Bank pourrait supprimer jusqu’à 20 000 emplois, plus d’un employé sur cinq parmi ses 91 500 employés.

La banque n’a pas révélé de ventilation géographique des suppressions d’emplois. Le marché des actions est concentré principalement à New York et à Londres.

Une personne ayant une connaissance directe de la question a déclaré que les suppressions d’emplois seraient réparties dans le monde entier, y compris en Allemagne.

Le conseil de surveillance de la banque s’est réuni dimanche pour approuver les changements proposés. Il s’agit de l’une des plus grandes annonces de suppressions de postes dans une grande banque d’investissement depuis 2011, année où HSBC avait annoncé la suppression de 30 000 emplois.

Source: Reuters

Traduction: MIRASTNEWS

Source: Press TV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :