A la Une

Un projet de loi des Etats-Unis d’Amérique cherche à empêcher les grandes technologies de prendre le contrôle de l’économie avec les crypto-monnaies privées

© Reuters / Kim Hong-Ji

Enfin la sagesse contre le libéralisme sauvage ? Le contrôle des crypto-monnaies devrait être l’apanage de l’Etat, transféré aux EUA à la FED qui contrôle la monnaie et surveille l’évolution du niveau général des prix et de la croissance économique

Craignant l’impact d’une crypto-monnaie populaire émise par le secteur privé sur l’économie des Etats-Unis d’Amérique et sur l’économie mondiale, les législateurs des Etats-Unis d’Amérique préparent actuellement un projet de loi visant à empêcher les géants de la technologie de s’emparer du secteur financier.

Le projet de loi intitulé «Loi visant à maintenir les entreprises de grande technologie à l’écart des finances» vise à interdire à toute entreprise de technologie générant un chiffre d’affaires mondial supérieur à 25 milliards de dollars d’émettre sa propre crypto-monnaie. Le projet interdit explicitement aux « services publics de grande plate-forme d’être une institution financière ou d’être affilié à une personne qui est une institution financière ». Toute entité qui enfreindrait les dispositions du projet de loi pourrait être passible d’une amende quotidienne d’un million de dollars.

Un grand utilitaire de plate-forme ne peut pas établir, maintenir ou exploiter un actif numérique destiné à être largement utilisé comme moyen d’échange, unité de compte, réserve de valeur ou toute autre fonction similaire.

Le projet de loi ne nomme aucune société ni monnaie numérique, mais le président Donald Trump a évoqué la semaine dernière Bitcoin et Libra (la Balance) lancée par Facebook, pour attaquer des systèmes de paiement alternatifs. Le président a exigé une réglementation fédérale plus sévère pour les transactions financières entre homologues.

Facebook, qui espère utiliser sa plate-forme massive pour lancer la Libra au cours de l’année prochaine, fait face à une bataille difficile avec les législateurs et la Réserve fédérale, qui semblent vouloir empêcher la firme de devenir un acteur financier dominant.

Cette semaine, le géant des médias sociaux affrontera les comités du Sénat et des Services financiers de la Chambre sur les conséquences du lancement de la Libra, notamment en matière de protection de la vie privée, de blanchiment d’argent et de protection des consommateurs.

Si vous aimez cette histoire, partagez-la avec un ami!

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT France

1 Trackback / Pingback

  1. Un projet de loi des Etats-Unis d’Amérique cherche à empêcher les grandes technologies de prendre l e contrôle de l’économie avec les crypto-monnaies privées | Raimanet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :