A la Une

Téhéran: Un pétrolier est tombé en panne dans le golfe Persique, remorqué par les forces iraniennes pour réparation

PHOTO DE FICHIER: Un hors-bord de l’armée iranienne vu devant un pétrolier dans le golfe Persique, 2015 © AFP / Atta Kenare

Les forces iraniennes sont venues en aide à un pétrolier bloqué dans le golfe Persique, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Le pétrolier est présumé être le même navire immatriculé au Panama qui a disparu des écrans radar depuis samedi.

Seyyed Abbas Mousavi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a indiqué que le pétrolier « était en difficulté en raison de défauts techniques dans le golfe Persique », a rapporté l’agence ISNA. Mousavi a déclaré que les forces iraniennes avaient remorqué le navire dans les eaux iraniennes, ajoutant que « les réparations nécessaires seraient effectuées ».

Bien que Mousavi n’ait pas nommé le pétrolier, sa déclaration semble être la première reconnaissance publique par un responsable iranien du pétrolier disparu « Riah », basé aux Emiratis. Le navire a quitté les ports de Dubaï ou de Sharjah la semaine dernière et a emprunté le détroit d’Hormuz avant de dévier de sa route et de se diriger vers l’Iran. Peu avant samedi, son signal de suivi s’est éteint brusquement.

Mystère dans le golfe Persique: la spéculation s’abat sur un pétrolier en voie de disparition près de l’Iran

La disparition du « Riah » a alimenté les spéculations des médias plus tôt mardi. Un porte-parole de la compagnie maritime à laquelle appartient le pétrolier – Mouj al-Bahar General Trading – basé à Sharjah – aurait dit à TradeWinds que le navire avait été « détourné » par les autorités iraniennes, alors que CNN a rapporté que des sources anonymes aux Etats-Unis d’Amérique pensaient qu’elle aurait été saisie par la branche navale du corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran.

L’attention s’est tournée vers Téhéran, en particulier lorsque le «Riah» a disparu le jour même où le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a promis de réagir à la saisie par le Royaume-Uni d’un pétrolier iranien au large de Gibraltar ce mois-ci. L’incident s’est également produit après l’attaque de plusieurs pétroliers internationaux dans la région au cours des derniers mois, les dirigeants occidentaux accusant l’Iran.

Les responsables émiratis ont pris leurs distances par rapport à l’équipage du pétrolier. Un porte-parole de la sécurité a déclaré aux médias locaux que «le pétrolier en question n’était ni détenu ni exploité par les Émirats Arabes Unis, ne transportait pas de personnel émirati et n’avait émis aucun appel de détresse. Nous surveillons la situation.»

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :