A la Une

Les syriens souffrent – une nouvelle opération héliportée de la coalition à Deir ez-Zor

La coalition bombarde Deir ez-Zor sous prétexte de la chasse aux chefs terroristes. ©Anadolu/illustration

La coalition US prétend vouloir arrêter un chef de Daech à Deir ez-Zor ; il n’empêche qu’elle bombarde encore une fois des civils syriens. Sous prétexte d’arrêter un ancien commandant de Daech, les avions de chasse de la coalition ont bombardé un village dans l’est de la province de Deir ez-Zor en Syrie. 15 civils syriens ont perdu la vie lors de cette attaque.

Se référant au site d’information Deirezzor24, l’agence de presse Fars News fait part d’une nouvelle opération de la soi-disant coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis, dans l’Est syrien.

Le site Deirezzor24 (proche des insurgés) a écrit que l’aviation américaine, en coopération avec les Forces démocratiques syrienne (FDS), avait mené ce mardi 16 juillet au matin une opération héliportée dans l’est de la province de Deir ez-Zor dans l’Est syrien.

Cette opération a eu lieu aux alentours du village d’al-Takihi près de la ville d’al-Bassira, les forces de la coalition américaine et des FDS soutenues par les États-Unis ayant prétendu vouloir arrêter un commandant du groupe terroriste Daech.

Le site d’information Deirezzor24 écrit que la coalition a bombardé un village dans cette région, après que les forces américaines et les FDS eurent constaté que le chef daechiste recherché refusait de se rendre.

Le domicile du chef daechiste a été d’abord encerclé et puis bombardé, ajoute le site, qui précise que cette attaque a fait 15 morts parmi les habitants du village d’al-Tahiki.

Ce n’est pas la première fois que des civils perdent la vie dans le bombardement de différentes localités de la province de Deir ez-Zor par les avions de la coalition américaine. Dans un communiqué, l’organisation Human Rights Watch a annoncé la semaine dernière que la coalition américaine devrait payer des indemnisations pour d’énormes dégâts qu’elle a fait subir aux civils syriens. HRW citant des enquêtes indépendantes a annoncé qu’au moins 7 000 civils avaient été tués à cause des raids aériens de la coalition, depuis 2014, en Irak et en Syrie.

Cette question, ainsi que le comportement des Forces démocratiques syriennes a fait que les habitants de l’Est et du Nord-Est syriens s’opposent à la présence des forces américains et de leurs supplétifs. Ils veulent que l’armée syrienne revienne dans cette région.

Source: Press TV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :