A la Une

La guerre commerciale nuit davantage à l’économie des Etats-Unis d’Amérique qu’à la Chine, affirme un responsable envoyé aux Etats-Unis d’Amérique pour défendre la position de Pékin

La guerre commerciale a entraîné une perte de part de marché des exportateurs des Etats-Unis d’Amérique en Chine, selon un responsable du gouvernement chinois. Photo: Reuters
  • Les tarifs des Etats-Unis d’Amérique ne sont pas la cause principale du ralentissement de la croissance en Chine, a déclaré Bi Jiyao, vice-président de l’Académie chinoise de recherche macroéconomique
  • Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a tort de penser que l’affaiblissement de l’économie chinoise forcera Pékin à faire des concessions, a-t-il déclaré

Les Etats-Unis d’Amérique ont subi plus de pertes économiques que la Chine suite à la guerre commerciale qui a duré un an, a annoncé mercredi un responsable du gouvernement chinois aux États-Unis d’Amérique pour défendre la position de Pékin dans l’impasse et demander l’avis de spécialistes de la politique étrangère.

Bi Jiyao, vice-président de l’Académie chinoise de recherche macroéconomique, a expliqué à un groupe d’anciens diplomates des Etats-Unis d’Amérique et d’autres observateurs chinois à New York, que le ralentissement de la croissance économique chinoise résultait davantage des efforts du gouvernement visant à réduire la surcapacité de fabrication et le rééquilibrage du marché vers une économie de services.

La guerre commerciale avait entraîné une perte de part de marché des exportateurs des Etats-Unis d’Amérique en Chine, a déclaré le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump, qui avait tort de penser que le ralentissement de la croissance économique de la Chine obligerait Pékin à faire des concessions.

Après avoir tenté de réduire la capacité de production excessive, « l’économie est en train de passer d’une croissance à grande vitesse à un environnement de haute qualité », a déclaré Bi.

«Les États-Unis d’Amérique ont perdu des parts de marché en Chine. Maintenant, vous êtes le troisième partenaire commercial de la Chine, dépassé par la région de l’Asean.»

Bi faisait référence à l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est, qui comprend les Philippines, l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, Brunei, la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge, le Laos et le Myanmar.

En tant que bloc, l’Union européenne est le principal partenaire commercial de la Chine.

La Chine abaisse l’objectif de croissance pour 2019 de 6 à 6,5%

La croissance économique de la Chine a ralenti pour atteindre un creux record de 6,2% au deuxième trimestre de 2019, contre 6,4% au premier trimestre, selon les données publiées lundi par le Bureau national des statistiques.

Dans l’économie chinoise, «une croissance [économique] peut générer 2 millions d’emplois dans les villes et c’est suffisant pour répondre à la demande des demandeurs d’emploi», a ajouté Bi, ajoutant que le taux de chômage du pays était de 5,1%.

Hormis la perte de part de marché de certaines entreprises des Etats-Unis d’Amérique opérant en Chine, Bi n’a fourni aucune preuve à l’appui de son affirmation selon laquelle la guerre commerciale avait eu des effets plus négatifs sur l’économie des Etats-Unis d’Amérique que sur celle de la Chine.

L’Académie chinoise de recherche macroéconomique fait partie de la Commission nationale du développement et de la réforme, la principale agence de planification économique de la Chine. Il était à New York avec une délégation comprenant Luo Linquan, vice-président de l’Association de diplomatie publique de Chine, et Chen Jianqi, directeur adjoint de l’École du World Economy Institute du Comité central du Parti communiste chinois.

Peu de temps après la publication lundi par la Chine de ses données économiques, Trump a déclaré dans un tweet: «Les tarifs douaniers des Etats-Unis d’Amérique ont un impact majeur sur les entreprises qui souhaitent quitter la Chine pour des pays non tarifés. Des milliers d’entreprises partent.

« C’est pourquoi la Chine souhaite conclure un accord avec les États-Unis d’Amérique et souhaite qu’elle n’ait pas rompu l’accord initial en premier lieu. »

Robert Delaney 

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : South China Morning Post

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :