A la Une

La cheffe de la Commission européenne est tombée du mauvais pied, en appelant à unir ses forces contre la Russie

L’Allemande Ursula von der Leyen prononce son discours devant le Parlement européen à Strasbourg
© AP Photo / Jean-François Badias

« Il n’y aura pas de dialogue en position de force », a déclaré le parlementaire russe

MOSCOU, le 19 juillet. Moscou suggère que la Russie et l’Union européenne se mettent à parler au lieu de menacer, mais il est impossible de parler de relations de partenariat tant que les hommes politiques de l’Union européenne ne cesseront de mener des politiques agressives contre la Russie, a déclaré vendredi le sénateur Konstantin Kosachev, président de la commission des affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie.

« Nous ne pouvons pas non plus dialoguer de la même manière avec ceux qui défendent des politiques économiques, d’information et autres politiques agressives contre notre pays, émettre des ultimatums, utiliser des termes incorrects, mener des campagnes de désinformation à grande échelle et d’ingérence dans les faits, renforcer la présence militaire près de nos frontières et se mêler effrontément de nos affaires intérieures », a écrit Koachev sur sa page Facebook officielle.

« Tant que tout ne s’arrête pas, nous ne pouvons pas parler de relations de partenariat. Nous ne demandons pas à l’UE, nous proposons de passer de la menace au dialogue. Cependant, à en juger par les premiers discours du président de la Commission européenne, la flexibilité et la diplomatie ne sont pas les atouts des nouveaux dirigeants », a ajouté le sénateur.

Ses commentaires ont été faits après que l’ancienne ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, nommée présidente de la Commission européenne, ait prononcé un discours, affirmant que l’UE et l’OTAN devaient poursuivre le dialogue avec la Russie en position de force.

« Je pense qu’Ursula von der Leyen s’est trompée de pied. Elle a exhorté à faire tout son possible pour que l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique unissent leurs efforts pour s’opposer collectivement à la Russie et non pour la contrer séparément, continuer à respecter les sanctions imposées à la Russie en position de force, car le Kremlin serait impitoyable face aux faiblesses », a souligné M. Kosachev.

Mauvais conseillers

Selon la sénatrice, les conseillers du président de la Commission européenne sont mauvais s’ils la convainquent que le fait de parler à un partenaire avec respect est une faiblesse. Le sénateur est convaincu que « les déclarations de von der Leyen sur les succès obtenus en matière de désinformation en Russie et de campagnes de diffusion de fausses informations (en d’autres termes, tout ce qui ne correspond pas au seul point de vue occidental) reflètent la poursuite de la politique d’autosuggestion et déni de la possibilité même d’alternatives à des situations compliquées ».

Dans le même temps, le président du Comité du Conseil de la fédération estime que « les rassurances mondaines du président de la Commission européenne sur le fait que [l’UE] est prête pour un dialogue avec la Russie ne semblent pas convaincantes ». « Tout comme ses prédécesseurs, Ursula von der Leyen ne semble pas se rendre compte que la Russie n’attend pas le dialogue à tout prix et quelles que soient les conditions. Les deux parties et nos nations en ont également besoin. Il n’y aura pas de dialogue. de la force « , a souligné Kosachev.

Le 16 juillet, les députés européens ont approuvé la nomination d’Ursula von der Leyen à la présidence de la Commission européenne. Elle prendra ses fonctions le 1er novembre, à l’expiration du mandat de l’actuel président Jean-Claude Juncker.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : TASS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :