A la Une

Syrie : 31 soldats seraient morts dans une explosion de munitions

Image d’archives
© Abbas Momani Source: AFP / Un drapeau syrien.

Une explosion sur la base aérienne militaire d’al-Chaayrate, en Syrie, a coûté la vie à plusieurs soldats syriens. Selon l’OSDH, source contestée, 31 d’entre eux seraient morts dans des circonstances encore peu claires.

31 membres des forces armées syriennes auraient été tués ce 3 août dans l’explosion de munitions sur un aéroport militaire du centre de la Syrie, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Plus tôt dans la journée, cette ONG controversée, mais qui assure disposer d’un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre, avait fait état de 12 membres des forces armées tuées.

Les causes de l’explosion à l’aéroport militaire d’al-Chaayrate, dans la province de Homs (centre), «ne sont toujours pas claires», a fait savoir à l’AFP le directeur de l’OSDH, Rami Abdel Rahmane. Il pourrait s’agir, selon lui, d’un incident sécuritaire ou d’une explosion d’origine accidentelle. Le bilan risque de s’alourdir en raison du nombre élevé de blessés, dont certains sont dans un état critique, assure Rami Abdel Rahmane.

De son côté, l’agence de presse officielle syrienne Sana a fait état d’un certain «nombre de morts», sans plus de précisions, imputant l’explosion à «une erreur technique durant le transport de munitions périmées».

L’aéroport militaire d’al-Chaayrate est considéré comme l’un des plus importants en Syrie. Il abrite, toujours selon l’OSDH, des combattants iraniens alliés de la Syrie.

Les Etats-Unis avaient frappé la base militaire d’al-Chaayrate en avril 2017 au moyen de 59 missiles Tomahawk lors d’une opération en représailles à une attaque au gaz sarin attribuée par Washington au régime syrien. L’attaque chimique présumée sur la localité rebelle de Khan Cheikhoun (nord-ouest) avait fait plus de 80 morts civils, selon l’ONU et l’OSDH.

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a tué plus de 370 000 personnes et poussé des millions d’autres à fuir leur foyer.

Source: RT France

Homs : explosion à l’aéroport militaire d’al-Shayrat

Explosion dans l’aéroport militaire d’al-Shayrat, à Homs. ©Fars News

Les médias syriens ont fait part d’une explosion dans un aéroport militaire de la province de Homs, à l’ouest de la Syrie.

Selon l’agence de presse syrienne SANA, un certain nombre de militaires syriens ont été tués dans une explosion due à une erreur technique à l’aéroport d’al-Shayrat dans la banlieue de Homs.

Le correspondant de SANA a indiqué que l’explosion s’était produite aujourd’hui du fait d’une erreur technique pendant l’acheminement de munitions périmées, ce qui a fait un certain nombre de morts.

Par ailleurs, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), vitrine de l’opposition pro-occidentale dont le siège se trouve à Londres, a affirmé que « les causes de l’explosion de l’aéroport militaire d’al-Shayrat dans la province de Homs ne sont toujours pas claires », évoquant un bilan de 31 morts. Il pourrait s’agir, selon lui, d’un incident sécuritaire ou d’une explosion d’origine accidentelle. Le bilan risque de s’alourdir en raison du nombre élevé de blessés, dont certains sont dans un état critique, a ajouté l’ONG pro-occidentale.

La chaîne d’information Russia Today, citant des sources militaires, a prétendu qu’au moins 20 officiers de l’armée syrienne auraient été tués ou blessés.

Les États-Unis avaient frappé l’aéroport militaire d’al-Shayrat en avril 2017 au moyen de 59 missiles Tomahawk, après avoir accusé le gouvernement syrien d’avoir mené une attaque chimique à Khan Cheikhoun, et ce alors que le gouvernement syrien avait éliminé l’ensemble de ses stocks de produits chimiques dans le cadre d’un accord négocié par la Russie et les États-Unis en 2013. L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques a supervisé les opérations visant à éliminer l’arsenal chimique de la Syrie.

Depuis avril 2011, la Syrie est le théâtre d’une crise sans précédent. Le gouvernement syrien a déclaré que le régime israélien et ses alliés occidentaux et régionaux soutiennent les groupes terroristes takfiristes qui ravagent le pays.

Source: Press TV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :