A la Une

L’Iran saisit un pétrolier étranger faisant la contrebande de carburant dans le golfe Persique – Médias d’Etat

© REUTERS / Hamad I Mohammed / Photo de Fichier

L’Iran a saisi un pétrolier étranger de « contrebande » du carburant vers « certains États arabes », a rapporté la télévision d’Etat de l’Iran. Ce développement est la dernière escalade de tension dans le golfe Persique.

Le tanker a été saisi par le Corps des Gardiens de la Révolution islamique (IRGC), la puissante force paramilitaire iranienne. Un commandant de l’IRGC aurait déclaré que le pétrolier avait 700 000 litres de carburant à bord.

Selon le reportage, les sept membres de l’équipage ont été arrêtés par les autorités iraniennes.

Il s’agit du troisième pétrolier étranger saisi par l’Iran dans le golfe d’Oman au cours des dernières semaines. Un des navires avait des liens avec les Émirats Arabes Unis, tandis qu’un autre avait un pavillon britannique.

Le Royaume-Uni dit non à l’échange de pétroliers avec Téhéran, insiste sur le fait que le navire iranien a été saisi légalement

Les saisies ont commencé après l’arrestation par les autorités britanniques d’un super pétrolier transportant du brut iranien pour une tentative présumée d’acheminement de sa cargaison vers la Syrie, en violation des sanctions imposées par l’UE. Téhéran a qualifié la saisie d’acte de piraterie et a prévenu qu’elle réagirait.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

L’Iran s’empare d’un pétrolier étranger dans le golfe Persique (vidéo)

© AP Photo / Vahid Salemi

L’Iran a saisi un pétrolier étranger dans le golfe Persique qui aurait transporté une cargaison de contrebande dans « des pays arabes », a rapporté dimanche la chaîne de télévision Press TV, citant le Corps des Gardiens de la Révolution Islamique.

« Les forces navales de l’IRGC ont saisi un pétrolier étranger dans le golfe Persique qui faisait la contrebande de carburant pour certains pays arabes », a rapporté Press TV.

Press TV

@PressTV

The first video of an oil tanker seized by the in the Persian Gulf as it was smuggling to some Arab countries.

Le navire, dont le nom, le pavillon et la destination n’ont pas encore été retrouvé, naviguait avec 700 000 litres de carburant et un équipage de 7 personnes, selon ce support.

Le 19 juillet, le Corps de gardiens de la révolution islamique ide l’Iran a annoncé l’arrestation du pétrolier Stena Impero dans le détroit d’Ormuz pour sa prétendue violation des normes internationales. À bord du navire, battant pavillon britannique, se trouvaient 23 membres d’équipage, dont trois citoyens russes, ainsi que des ressortissants de l’Inde, de la Lettonie et des Philippines.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

VIDÉO: L’Iran publie des images de la capture du pétrolier étranger dans le golfe Persique

Les Gardiens de la révolution d’Iran avaient affirmé que le navire était pris en flagrant délit de contrebande de 700 000 litres de carburant.

Les médias iraniens ont publié les premières images de la saisie d’un pétrolier battant pavillon étranger dans le golfe Persique, rapportées il y a quelques heures par le Corps de la Garde révolutionnaire islamique d’Iran (CGRI).

Le navire avait été embarqué lors d’une opération surprise près de l’île Farsi. Selon ce corps militaire, quelque 700 000 litres de carburant ont été retrouvés à l’intérieur que les autorités judiciaires iraniennes considèrent comme de la contrebande.

Press TV

@PressTV

The first video of an oil tanker seized by the in the Persian Gulf as it was smuggling to some Arab countries.

Le CGRI a déclaré que ce chargement de pétrole était destiné aux pays arabes, sans fournir plus de détails. Ils ont également signalé l’arrestation de sept marins de différentes nationalités à bord du navire.

« Ce navire étranger avait reçu le carburant d’autres navires et le transférait aux États arabes du golfe Persique », a déclaré le général Ramazan Zirahi, commandant de la CGRI, selon Fars.

L’armée a précisé que le navire avait été transféré dans un port du sud de l’Iran, un pays qui conserve toujours un pétrolier britannique saisi dans le détroit d’Hormuz le 19 juillet.

  • Les Etats-Unis d’Amérique (EUA, USA en anglais) ont récemment annoncé la création de l’opération Sentinel, une coalition multinationale chargée de patrouiller les eaux du golfe Persique, du détroit d’Ormuz, du détroit de Mandeb et du golfe d’Oman.
  • Selon le plan initial, Washington fournirait des navires de commandement et dirigerait les efforts de surveillance, tandis que ses alliés patrouilleraient dans les eaux à proximité des navires de commandement des Etats-Unis d’Amérique et escorteraient les navires de commerce.
Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

L’Irak refuse la possession d’un pétrolier saisi dans le golfe Persique par l’Iran – Rapports

© AP Photo / Vahid Salemi

Le pétrolier aurait été arrêté à une trentaine de kilomètres de l’île iranienne Farsi dans le golfe Persique, a annoncé l’agence de presse IRNA, citant un commandant du Corps de la Garde révolutionnaire islamique (CGRI), Ramezan Zirahi.

Les médias locaux ont affirmé que le navire, arrêté pour trafic de carburant présumé, appartenait à l’Irak.

Le ministère irakien du Pétrole a nié la possession du pétrolier, a rapporté dimanche l’agence Reuters, citant les médias locaux.

« Le ministère n’exporte pas de diesel sur le marché international », a déclaré le ministère dans un communiqué cité par l’agence de presse irakienne, selon l’agence de presse Reuters.

Le pétrolier a été arrêté mercredi, selon le CGRI. Le navire arrêté transporterait 700 000 litres (plus de 4 400 barils) de carburant vers « certains États arabes ». Le pétrolier est maintenant détenu dans la ville portuaire iranienne de Bushehr. Il y avait sept ressortissants étrangers à bord du navire, a indiqué le CGRI, ajoutant que tous avaient été arrêtés.

Les tensions dans la région du Golfe ont augmenté au cours des derniers mois. En juillet, le CGRI a saisi le pétrolier Stena Impero battant pavillon britannique dans le détroit d’Hormuz pour une violation présumée de la réglementation maritime internationale. Apparemment, le débarquement a eu lieu deux semaines après la saisie du pétrolier iranien Grace 1 par les forces de sécurité de l’État de Gibraltar et des marines britanniques pour violation présumée des sanctions anti-syriennes de l’UE.

Plusieurs autres pétroliers ont été attaqués dans le détroit d’Hormuz depuis mai. Les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés ont blâmé l’Iran pour ces incidents, tandis que Téhéran a nié avoir été impliqué.

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos amis!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :