A la Une

Un navire de guerre états-unien navigue dans les eaux controversées de la mer de Chine alors que Pékin annonce des jeux de guerre régionaux – Rapport

© AP Photo / Bullit Marquez

Les navires de la marine des Etats-Unis d’Amérique ont mené à plusieurs reprises des missions dites de liberté de navigation dans la mer de Chine méridionale, où la majorité des îles sont contrôlées par Pékin. D’autres territoires sont revendiqués par des pays, notamment le Vietnam, le Cambodge, Brunei et les Philippines.

Le porte-avions des Etats-Unis d’Amérique Ronald Reagan a traversé la mer de Chine méridionale controversée quelques jours après que le chef du Pentagone, Mark Esper, ait accusé Pékin de déstabiliser l’Indo-Pacifique.

L’agence de presse AP a cité le contre-amiral Karl Thomas, commandant du USS Ronald Reagan, comme déclarant mardi que la présence militaire états-unienne dans la mer de Chine méridionale « contribue à assurer la sécurité et la stabilité qui favorisent les pourparlers diplomatiques ».

© US Navy
USS Ronald Reagan quittant Yokosuka (Japon) le 29 mai 2018.

Les événements ont suivi la déclaration du secrétaire à la Défense des Etats-Unis d’Amérique, Mark Esper, selon laquelle «aucune nation ne peut ni ne devrait dominer la région indo-pacifique», ajoutant que Washington «se tenait fermement contre un comportement inquiétant de comportement agressif […] et déstabilisateur de la Chine».

Pékin aurait annoncé que ses militaires organiseraient des exercices militaires près des îles Paracel dans la mer de Chine méridionale mardi et mercredi.

Pékin met en garde contre la législation [extraterritorialeMIRASTNEWS] des Etats-Unis d’Amérique sur la mer de Chine méridionale

Plus tôt cette année, le Sénat des Etats-Unis d’Amérique a réintroduit la loi sur les sanctions en mer de Chine méridionale et en mer de Chine orientale qui, si elle était adoptée, obligerait le gouvernement des Etats-Unis d’Amérique à saisir les avoirs financiers basés aux États-Unis d’Amérique et à révoquer ou refuser les visas aux entreprises chinoises et aux personnes impliquées dans l’affirmation des revendications juridiques de Pékin sur les mers méridionale et orientale de la Chine.

© AP Photo / Francis Malasig / Pool Photo
Des structures chinoises et une piste d’atterrissage sur le récif artificiel Subi Reef dans le groupe d’îles Spratly dans la mer de Chine méridionale sont vues d’un avion de transport C-130 de l’armée de l’air philippine, vendredi 21 avril 2017

Fin mai, le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que la Chine s’opposait fermement à la réintroduction du projet de loi par le Sénat des Etats-Unis d’Amérique, qui sanctionnerait toute personne considérée comme une menace pour la stabilité de la mer de Chine méridionale.

«La construction sur le territoire chinois en mer de Chine méridionale est une question qui relève entièrement de notre souveraineté. La loi [[fédérale – MIRASTNEWS] du Sénat des Etats-Unis d’Amérique] va à l’encontre du droit international et des normes fondamentales régissant les relations internationales», a déclaré le ministère, invitant les États-Unis d’Amérique à abandonner l’acte pour préserver les relations bilatérales avec Pékin.

En dehors de Pékin, les îles Spratly et Paracel, qui sont parmi les territoires les plus fréquemment disputés dans la mer de Chine méridionale, sont également revendiqués par Taiwan, le Vietnam, l’Indonésie, la Malaisie et les Philippines. Pékin a établi un contrôle de facto sur les Paracels depuis 1974.

À leur tour, les États-Unis d’Amérique envoient régulièrement leurs navires militaires dans la région pour mener à bien les missions dites de «liberté de navigation». Pékin les considère comme des actes provocateurs et a exhorté Washington à mettre fin à cette pratique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :