A la Une

Des terroristes de l’OTAN bombardent la ville d’Alep avec des missiles blessant six civils

Image d’archives

Crédit photo Sama TV, basé en Syrie

Les terroristes fidèles au paria turc et à l’outil de l’OTAN, Erdogan, ont relâché leur haine contre la ville d’Alep, bombardant aveuglément avec plusieurs missiles certains quartiers de la ville.

Six civils ont été blessés par des missiles lancés par des terroristes de l’OTAN, dont une jeune fille de 9 ans ; ils ont été conduits dans les hôpitaux voisins pour traitement. Les bombardements ont également causé d’importants dégâts matériels dans les maisons et les bâtiments.

Les terroristes postés dans la région d’Al-Rashidin, à l’ouest de la ville d’Alep, ont lancé leurs missiles sur les quartiers d’Iza’a, Khalidiya, Mogambo et les environs du campus de l’Université d’Alep.

Les unités de l’armée arabe syrienne ont identifié l’emplacement des sites sur lesquels les terroristes ont tiré leurs missiles et leur ont riposté. L’AAS a ramené le feu et détruit les lanceurs et les barricades des terroristes. Des sources locales ont ajouté que les représailles de l’AAS avaient fait des victimes dans les rangs des terroristes, sans plus de précision. Les terroristes ont tendance à cacher leurs pertes pour préserver ce qui leur reste de combattant après leurs dernières défaites sur tous les fronts.

Cette attaque terroriste fait partie d’une série d’agressions orchestrées par le régime turc pour faire pression sur l’État syrien afin qu’il mette fin à l’opération militaire visant à nettoyer la province d’Idlib du front Nusra d’Al-Qaeda parrainé par l’OTAN et de ses affiliés.

A la fin du mois dernier, 10 civils dont 2 enfants ont été blessés lors d’attaques terroristes similaires dans le quartier résidentiel de Zibdiya à Alep.

L’État membre de l’OTAN, la Turquie, parraine un certain nombre de terroristes radicaux et modérés dans les campagnes de l’ouest et du nord-ouest d’Alep, notamment à Rashidin, dans la partie ouest de la ville d’Alep.

Le régime turc Pariah Erdogan a besoin de ces groupes terroristes pour remplir le rôle qui lui a été confié par les États-Unis d’Amérique dans le projet pervers connu sous le nom de «Grand Moyen-Orient». C’est le terrain pour créer un «Grand Israël» après la destruction des armées nationales et des États laïcs en les convertissant en enclaves religieuses toujours en lutte pour justifier «l’État juif» en Palestine occupée. Le projet est surnommé le Printemps arabe par les principaux médias occidentaux et les propagandistes du Pentagone.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Syria News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :