A la Une

« Le temps presse »: Pompeo se replie sur la revendication du «comportement déstabilisant» de Téhéran

Image d’archives

© AP Photo / Rodrigo Garrido

Le secrétaire d’Etat des Etats-Unis d’Amérique, Michael Pompeo, a tweeté lundi sur Twitter un compte à rebours indiquant le temps « restant avant l’expiration de l’embargo sur les armes imposé à l’Iran par les Nations Unies ».

Selon Pompeo, l’horloge indique également l’heure à laquelle l’interdiction de voyager du commandant de l’IRGC-QF, Qasem Soleimani, prend fin.

Secretary Pompeo

@SecPompeo

The clock is ticking. Time remaining before the UN arms embargo on Iran expires and Qasem Soleimani’s travel ban ends. We urge our allies and partners to increase the pressure on the Iranian regime until it stops its destabilizing behavior. https://go.usa.gov/xVcch 

Les États-Unis d’Amérique ont imposé plusieurs séries de sanctions à l’Iran depuis leur retrait de l’accord nucléaire iranien, connu officiellement sous le nom de Plan d’action global commun (JCPOA), en mai 2018. Il a fallu moins d’un an à Washington pour rétablir les sanctions radicales contre la. République islamique, incitant l’Iran à commencer à stocker de l’uranium faiblement enrichi.

L’administration Trump a sanctionné le Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI) en tant que groupe terroriste.

En outre, depuis le 5 mai, Washington renforce sa présence militaire dans le golfe Persique, aux côtés de l’Arabie saoudite, des Émirats arabes unis et de Bahreïn, dans le cadre d’un axe informel contre l’Iran.

Tout au long de la détérioration de ses relations, le gouvernement iranien a fait preuve de défi en prévenant que toute atteinte grave à la souveraineté du pays susciterait une réaction appropriée.

L’Iran et les États-Unis d’Amérique restent également confrontés à de prétendues attaques iraniennes contre des navires dans le golfe Persique et le détroit d’Hormuz et à l’accumulation par les États-Unis d’Amérique de forces navales et aériennes dans la région.

En particulier, quatre pétroliers – deux saoudiens, un norvégien et un émirati – auraient été attaqués près du port émirati de Fujairah. Le mois suivant, deux autres navires – japonais et norvégien – ont été pris pour cible dans un incident similaire dans le golfe d’Oman, près du détroit d’Hormuz.

L’Iran a resserré son contrôle sur le détroit d’Hormuz et le golfe Persique après que son supertanker Grace 1 ait été arrêté le 4 juillet par les autorités de Gibraltar. Alors que la détention était motivée par des soupçons de contrebande de pétrole vers la Syrie, en violation des sanctions imposées par l’UE, certains ont accusé le territoire britannique d’outre-mer d’agir selon les ordres des Etats-Unis d’Amérique. En réponse, l’Iran a saisi le 19 juillet le pétrolier britannique Stena Impero, actuellement dans le port de Bandar Abbas.

L’Iran a par la suite abattu un drone de surveillance des Etats-Unis d’Amérique au-dessus de la zone côtière d’Hormozgan, provoquant des menaces de la part des États-Unis d’Amérique.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a accusé les États-Unis d’Amérique et leurs alliés de faire de la région du golfe Persique une « boîte d’allumettes prête à s’enflammer », selon Reuters, citant la récente interview du diplomate avec le diffuseur Al Jazeera.

« La région est devenue une boîte d’allumettes prête à s’enflammer parce que l’Amérique et ses alliés l’inondent d’armes », a déclaré Zarif.

Le président iranien Hassan Rouhani a également appelé à la paix et mis en garde que toute guerre avec l’Iran serait « la mère de toutes les guerres ».

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. « Le temps presse »: Pompeo se replie sur la revendication du «comportement déstabilisant» de Téhéran – MIRASTNEWS – Histoire militaire du Moyen-Orient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :