A la Une

Pékin: les Etats-Unis d’Amérique sont «incroyablement impliqués dans des affaires pénales anti-chinoises à Hong Kong»

Image d’archives

Un manifestant anti-extradition lance une cartouche de gaz lacrymogène lors d’affrontements avec la police à Sham Shui Po, à Hong Kong, en Chine, le 14 août 2019. © REUTERS / Thomas Peter

La Chine a accusé les États-Unis d’Amérique de collaborer avec des extrémistes violents dans le but de saper la stabilité à Hong Kong.

Une déclaration publiée par le Bureau du Commissaire du Ministère des affaires étrangères de la Chine dans la Région administrative spéciale de Hong Kong (RASHK) a condamné la Présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et d’autres législateurs états-uniens pour leurs propos « erronés » sur les troubles en cours à Hong Kong.

«La déformation de la réalité, l’observation aveugle de deux poids deux mesures par les politiciens états-uniens est déjà proche de l’hystérie. Ils ont conspiré avec des éléments criminels radicaux et sont impliqués de façon insensée dans des affaires pénales anti-chinoises à Hong Kong», a déclaré le communiqué.

Pékin aux Etats-Unis d’Amérique: ne vous mêlez pas de l’affaire Chine-Hong Kong

Mercredi, les membres de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants ont publié une déclaration dans laquelle ils avertissaient que toute violence à l’encontre de « manifestants pacifiques » à Hong Kong constituerait une « erreur » et donnerait lieu à une « condamnation universelle et à des conséquences rapides ».

Pékin a accusé à plusieurs reprises Washington de jouer un rôle actif dans les manifestations qui secouent Hong Kong depuis le mois de mars.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré mercredi que les Etats-Unis d’Amérique ne devaient pas « se fourrer le nez dans nos affaires », et a insisté sur le fait que Hong Kong était un territoire chinois, et non « américain » ou « anglais ».

Conçues à l’origine pour empêcher l’adoption d’un projet de loi maintenant suspendu, qui autoriserait l’extradition de suspects de droit pénal vers la Chine continentale, les manifestations se sont transformées en une manifestation plus large contre le régime de la Chine sur le territoire semi-autonome.

Un activiste de Hong Kong se met sur la défensive après avoir été photographié avec un représentant du consulat des Etats-Unis d’Amérique

Certains manifestants ont été vus agitant des drapeaux britanniques et états-uniens.

Dans un incident très médiatisé, un activiste de Hong Kong qui a joué un rôle actif dans les manifestations anti-Pékin en cours a été photographié en train de rencontrer un haut responsable du consulat des Etats-Unis d’Amérique.

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a proposé jeudi de rencontrer son homologue chinois, Xi Jinping, dans lequel il était confiant que les deux dirigeants pourraient « résoudre humainement le problème de Hong Kong ».

Vous aimez cette histoire? Partagez-la avec un ami!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :