A la Une

SANA corrobore les crimes des réseaux terroristes à Tell Sakher dans la banlieue sud d’Idleb

Les défenses aériennes syriennes repoussent l’attaque de missiles dans la province de Hama – Rapport

© REUTERS / Ammar Abdullah

Selon le radiodiffuseur d’Etat syrien, les systèmes de défense aérienne syriens ont détruit vendredi un projectile hostile dans le ciel au-dessus de la ville de Masyaf, dans la province de Hama. Jusqu’à présent, aucun dommage ni victime n’a été signalé.

Jeudi, l’armée russe a déclaré qu’elle avait enregistré 35 cas de violation du cessez-le-feu en Syrie au cours des dernières 24 heures, tandis que la partie turque a enregistré 34 violations du cessez-le-feu.

« La partie russe de la commission mixte Russie-Turquie chargée d’examiner les questions relatives aux violations du régime de cessez-le-feu a enregistré 35 cas de licenciement, dont 14 dans la province d’Alep et 21 à Lattaquié. La partie turque a enregistré 34 cas de violations du cessez-le-feu, à savoir un dans la province d’Idlib et 33 à Hama », indique le ministère dans son bulletin quotidien.

La Russie, aux côtés de la Turquie et de l’Iran, est la garante du cessez-le-feu en Syrie. La Syrie est plongée dans une guerre civile depuis 2011, les forces gouvernementales luttant contre de nombreux groupes d’opposition, ainsi que des organisations militantes et terroristes.

Début août, les forces gouvernementales syriennes ont déclaré qu’elles reprenaient leurs opérations militaires dans les provinces d’Idlib et de Hama, citant le refus des militants de respecter l’accord de cessez-le-feu entré en vigueur le 1er août en lançant plusieurs attaques contre des civils dans les zones voisines.

Idlib est principalement contrôlée par Hayat Tahrir Sham et reste le dernier bastion terroriste du pays. Les forces gouvernementales se battraient pour reprendre le territoire avec le soutien de la Russie dans le cadre d’une opération antiterroriste. La province a des frontières avec la Turquie, qui a participé aux efforts conjoints avec Moscou pour créer un cessez-le-feu.

Les organisations terroristes opérant à Idlib seraient notamment le Front Nusra et Daesh.

*Hayat Tahrir Sham, le Front Nusra et Daesh (ISIL, ISIS, IS, État islamique, EI) sont des organisations terroristes interdites en Russie et dans de nombreux autres pays.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Trackback / Pingback

  1. SANA corrobore les crimes des réseaux terroristes à Tell Sakher dans la banlieue sud d’Idleb – MIRASTNEWS – Histoire militaire du Moyen-Orient

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :