A la Une

L’Inde devrait-elle intégrer rapidement une alerte nucléaire réciproque ? Les pakistanais voudraient-ils une destruction mutuelle ?

Le Cachemire est «définitivement un point éclair nucléaire», prévient le porte-parole des forces armées pakistanaises.

PHOTO DU FICHIER: Missile balistique sol-sol pakistanais doté d’une capacité nucléaire Shaheen II © Reuters

Les tensions entre le Pakistan et l’Inde sur le territoire contesté du Cachemire pourraient déclencher un conflit nucléaire, a déclaré le porte-parole de l’armée pakistanaise. L’avertissement vient au milieu des informations faisant état de nouveaux combats le long de la ligne de contrôle.

« Le Cachemire est définitivement un point tournant nucléaire », a déclaré samedi le major général Asif Ghafoor, porte-parole principal des Forces armées pakistanaises. Il a ajouté que les troupes armées pakistanaises sont prêtes à se repousser à tout moment, décrivant le différend comme une lutte à long terme.

La remarque de Ghafoor intervient quelques heures à peine après l’annonce d’un autre échange de tirs meurtrier le long de la ligne de contrôle du Cachemire. Un soldat indien aurait été tué lors de l’escarmouche, dans ce que les médias indiens ont qualifié de violation non provoquée du cessez-le-feu par la partie pakistanaise.

L’Inde a promis de ne pas utiliser les armes nucléaires en premier, mais cela pourrait changer un jour – ministre de la Défense

Plus tôt dans la semaine, Islamabad a annoncé que trois soldats pakistanais et cinq soldats indiens étaient morts dans des combats transfrontaliers. New Delhi a nié que l’un de ses soldats eusse été tué dans l’altercation.

La recrudescence de la violence le long de la LoC fait suite à la décision de l’Inde de révoquer le statut spécial du Cachemire, suscitant des inquiétudes quant à l’escalade du conflit vieux de plusieurs décennies sur le territoire. L’Inde et le Pakistan ont chacun des arsenaux nucléaires.

Un peu plus tôt dans la semaine, le ministre indien de la Défense, Rajnath Singh, a déclaré que son pays restait attaché à sa politique « sans premier usage »  en matière d’armes nucléaires, tout en avertissant que des « circonstances » pourraient potentiellement changer cette position.

L’Inde refuse l’affirmation de l’armée pakistanaise selon laquelle 5 soldats indiens seraient morts lors d’affrontements aux frontières au Cachemire

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :