A la Une

Un convoi de véhicules blindés turcs entre dans Idlib et se dirige vers Jan Sheijun

Image d’archives

© REUTERS / Umit Bektas

DAMAS – Plusieurs véhicules blindés turcs sont entrés dans la ville syrienne de Saraqeb et se dirigent actuellement vers Jan Sheikun, a dénoncé le ministère syrien des Affaires étrangères.

« Les véhicules blindés turcs ont violé la frontière syrienne et sont entrés dans la ville de Saraqeb. Ils se dirigent maintenant vers Jan Sheijun pour aider les terroristes vaincus d’Al Nusra », a déclaré le ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué recueilli par la télévision syrienne.

Ce 19 août, l’armée syrienne est entrée dans Jan Sheijun, contrôlée par le groupe terroriste Frente al Nusra et ses alliés, et a éliminé de nombreux radicaux alors que des dizaines de combattants se sont échappés.

Jan Sheikun, qui appartient au gouvernorat d’Idlib et est situé à environ 70 kilomètres de la frontière avec la Turquie, est l’un des derniers bastions des formations terroristes.

Le 2 août, le cessez-le-feu est entré en vigueur dans tout le gouvernorat d’Idlib.

Le commandement militaire syrien a déclaré qu’il arrêterait l’offensive si la Turquie respectait les accords, notamment avec le retrait des armes lourdes dans un rayon de 20 kilomètres de la zone de détente d’Idlib.

Les forces armées syriennes ont repris leurs opérations contre les terroristes dans le gouvernorat d’Idlib le 5 août. Dans la province d’Idlib, il existe plus d’une douzaine de groupes armés différents, dont le plus important est l’alliance des groupes rebelles du Front de libération nationale et du groupe terroriste du Front Nusra (également connu sous le nom de Hayat Tahrir al Sham, interdit en Russie).

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Damas condamne l’entrée de véhicules turcs chargés de munitions en direction de la ville de Khan Chekhoun et impute au régime turc la responsabilité des conséquences de cette violation

Damas – La Syrie a condamné vivement l’entrée des véhicules turcs chargés de munitions via les frontières en direction de la ville de Khan Chekhoun dans la banlieue d’Idleb, dans le but de donner aide aux terroristes du ‘’Front Nosra’’, ce qui confirme le soutien illimité et continu fourni par la Turquie aux groupes terroristes. 

Une source officielle du ministère des affaires étrangères et des Expatriés a déclaré à SANA que des véhicules turcs chargés d’armes, des munitions et des matériels  avaient traversé les frontières syro-turques et sont entrés dans la ville de Saraqeb en direction de Khan Cheikhoun pour donner aide aux terroristes vaincus du «Front Nosra», ce qui confirme le soutien illimité apporté par le régime turc aux groupes terroristes.

«La République arabe syrienne condamne fermement cette ingérence flagrante de la Turquie et impute au régime turc la pleine responsabilité des conséquences de cette violation flagrante de la souveraineté, de l’unité et de l’intégrité territoriale de la République arabe syrienne, qui est aussi une violation flagrante du droit international », a assuré la source. 

La source a conclu en affirment que ce comportement hostile du régime turc n’affectera pas la résolution de l’armée arabe syrienne à traquer les résidus de terroristes à Khan Cheikhoun jusqu’à la purification de tout le territoire syrien du terrorisme.

D.H./ L.A.

Source: SANA

L’Agence SANA accompagne l’armée arabe syrienne dans les deux villages libérés d’Om Zeitoun et Abdine dans la banlieue d’Idleb

L’armée élargit la zone qu’elle contrôle dans la banlieue de Khan Cheikhoun dans la banlieue d’Idleb

Idleb – Les unités de l’armée arabe syrienne ont poursuivi leurs opérations en direction des positions de déploiement des terroristes du « Front Nosra » dans la banlieue d’Idleb et élargi les zones qu’elles contrôlent dans la banlieue de Khan Cheikhoun dans la banlieue sud du gouvernorat.

Le correspondant de SANA a affirmé que les opérations de l’armée menées dans les zones de déploiement des terroristes du « Front Nosra » en direction de Kafreidoun et Sabbaghiya dans la banlieue de Khan Cheikhoun s’étaient soldées par l’élimination d’un certain nombre de terroristes.

Il a ajouté que l’armée avait porté des frappes à l’artillerie à Kfarsajna et Naqir et fait des tués et blessés parmi les terroristes.

A l’est de Khan Cheikhoun et sur l’axe de Tamanaa dans la banlieue sud d’Idleb, le correspondant a indiqué que des unités de l’armée avaient mené des opérations en direction des positions des groupes terroristes, et leur avaient infligé de lourdes pertes.

Razane

Source: SANA

L’armée inflige de lourdes pertes aux terroristes du « Front Nosra » dans la périphérie de Khan Cheikoun dans la banlieue d’Idleb

Idleb – Des unités de l’armée arabe syrienne ont poursuivi leurs opérations contre les rassemblements et les positions des réseaux terroristes dans la banlieue sud d’Idleb, élargissement les zones qu’elles contrôlent dans la périphérie de la ville de Khan Cheikhoun après y avoir infligé de lourdes pertes aux réseaux terroristes.

Le correspondant de SANA a fait noter que des unités de l’armée s’étaient accrochées durant les deux derniers jours avec des groupes terroristes du « Front Nosra » en direction du village de Madaya au nord-ouest de la ville de Khan Cheikhoun dans la banlieue sud d’Idleb après avoir repris le contrôle des villages d’Abdine, Kherbet Abdine et Om Zeitoun à l’ouest de la ville.

Le correspondant a dit que les accrochages s’étaient soldés par la neutralisation de nombreux terroristes, indiquant que d’autres terroristes avaient pris la fuite vers le nord en direction de leurs zones de déploiement au fond de la banlieue sud d’Idleb.

Dans la périphérie de la localité de Tamanaa, le correspondant de SANA a fait savoir que des unités de l’armée avaient visé à l’artillerie et aux missiles les positions fortifiées et les lignes de renforts des réseaux terroristes soutenus par le régime turcs et des pays occidentaux, soulignant la destruction de véhicules et d’armes des réseaux terroristes et l’élimination de nombreux parmi eux.

A.Ch.

Source: SANA

MAJOR: Soutenue par des bombardiers russes, l’armée syrienne met fin au siège sur Khan Shaykhun, tenu par des djihadistes

IDLIB – L’armée syrienne a saisi un point de contrôle au nord-ouest de Khan Shaykhun, dans la province d’Idlib, et a encerclé la ville, a annoncé une source dimanche.

Le journal Al-Watan a rapporté, citant des sources, que l’armée syrienne était entrée dans Khan Shaykhun, contrôlée par le groupe terroriste Al-NUsra Front et ses alliés, et avait éliminé de nombreux radicaux pendant que des dizaines de combattants s’enfuyaient.

« L’armée syrienne a pris le contrôle du point de contrôle d’Al-Fakir, dans le nord-ouest de la ville, et a procédé au siège », a déclaré la source.

Plus tôt, il avait été annoncé que l’armée syrienne se déplacerait à l’est et à l’ouest de Khan Shaykhun, située sur l’autoroute M5, qui relie Damas à Alep.

À la fin de la récente série de consultations sur le conflit syrien dans la capitale du Kazakhstan, le 2 août, une nouvelle trêve entre les forces gouvernementales et les groupes armés est entrée en vigueur à Idlib.

Damas a déclaré qu’il respecterait le cessez-le-feu tant que l’accord russo-turc conclu à Sotchi en septembre 2018 serait appliqué, y compris le retrait des combattants à 20 kilomètres de la région et le dépôt des armes.

Toutefois, à la suite d’une série de violations de la trêve commises par des groupes armés, l’armée syrienne a repris ses opérations contre les terroristes à Idlib.

Par ailleurs, des militaires russes ont signalé mercredi dernier 35 attaques de militants dans les provinces syriennes d’Alep et de Lattaquié dans la zone de détartrage d’Idlib, a déclaré le général Aleksei Bakin, chef du Centre russe pour la réconciliation en Syrie.

« Trente-cinq attentats à la bombe ont été rapportés le 14 août », a déclaré Bakin, soulignant que les groupes armés illégaux continuaient de violer le régime de cessez-le-feu dans la zone de désescalade d’Idlib.

Selon ce responsable, des militants auraient attaqué huit colonies de peuplement dans la province d’Alep et 15 autres à Lattaquié.

La Syrie est impliquée dans une guerre civile meurtrière depuis 2011, les forces gouvernementales ayant à combattre de nombreux groupes d’opposition armés, y compris des organisations terroristes. La Russie, à son tour, est l’un des garants du cessez-le-feu dans le pays, tout en soutenant Damas dans la lutte contre les extrémistes, en fournissant une aide humanitaire à la population locale et en aidant les réfugiés à rentrer chez eux.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Front Russ News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :