A la Une

Une mine d’Afrique du Sud contient des gisements de métaux de terres rares de la plus haute teneur

Image d’Archives

© AP Photo / Themba Hadebe

La mine Steenkampskraal, située à environ 350 kilomètres au nord de Cape Town, en Afrique du Sud, produisait du thorium, un composant du combustible nucléaire, dans les années 1950-1960.

La mine Steenkampskraal, en Afrique du Sud, est sur le point de devenir une mine à la mode grâce à la découverte de certains des gisements de métaux de terres rares les plus riches au monde, rapporte l’AFP.

La mine, située à environ 350 kilomètres au nord de Cape Town, produisait du thorium, un composant du combustible nucléaire, dans les années 1950-1960.

À présent, il a été découvert qu’il contient du minerai de monazite, qui contient des minéraux de terres rares de très haute qualité, notamment du néodyme et du praséodyme. Les terres rares constituent un groupe de 17 minéraux uniques par leurs propriétés magnétiques, catalytiques et électrochimiques.

Les éléments sont vitaux pour les industries modernes, avec des utilisations allant des aimants industriels, des alliages pour moteurs d’avion, du matériel militaire et des voitures hybrides aux appareils électroniques grand public et équipements médicaux.

« Steenkampskraal deviendra une source très importante de terres rares pour l’industrie mondiale », a déclaré Trevor Blench, président du conseil de Steenkampskraal Holdings Limited.

Steenkampskraal @SARareEarths

The rare earth grade in some areas of Steenkampskraal mine is 45% total rare-earth oxides. Recovered grade after dilution will be about 10%. The National Instrument 43-101 Mineral Resource Estimate (MRE) confirms it to be the world’s highest grade RE minehttps://www.steenkampskraal.com 

Actuellement, la Chine produit la plus grande part de « minerais technologiques », plus que les États-Unis d’Amérique, qui comptent sur le pays asiatique pour environ 80% de ses importations de terres rares.

Cependant, dans le contexte de l’escalade des frictions commerciales entre les États-Unis d’Amérique et la Chine, le 22 juillet, le président Donald Trump a publié un décret visant à trouver d’autres sources d’éléments cruciaux.

L’année dernière, la Chine est devenue un importateur net de certaines terres rares en raison de son commerce massif de véhicules électriques, tandis que son propre gouvernement a également réprimé l’exploration et la production illégales.

Comme la demande pour les minéraux augmente, la mine Steenkampskraal pourrait combler le vide, a suggéré Blench.

Bien qu’aucune mine d’éléments de terres rares ne soit actuellement exploitée en Afrique du Sud, le minéralogiste Deshenthree Chetty de Mintek, un département gouvernemental de recherche sur les minéraux et la métallurgie, a déclaré:

« L’Afrique du Sud est certainement à égalité avec tout autre pays qui prétendrait pouvoir fournir des éléments de terres rares pour répondre à cette demande croissante ».

Steenkampskraal @SARareEarths

« To produce 1t of rare earths, Steenkampskraal needs to mine about 10t of ore; most other rare earths projects have to process between 50t and 100t of ore to produce 1t of rare earths, because of the low grades »:http://www.steenkampskraal.com/media-coverage/ 

Steenkampskraal a obtenu tous les permis nécessaires pour commencer l’exploitation minière, avec une production initiale de 2 700 tonnes par an une fois que le financement de 50 millions de dollars (45 millions d’euros) aura été sécurisé, avec des projets d’expansion supplémentaires.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :