A la Une

Course de collision avec Israël? L’Autorité Palestinienne revendique la souveraineté sur l’ensemble de la Cisjordanie

Image d’archives

PHOTO DU DOSSIER: Maisons palestiniennes devant une colonie juive en Cisjordanie occupée par Israël © Reuters / Mussa Qawasma

L’Autorité palestinienne a annoncé qu’elle cesserait de reconnaître la division de la Cisjordanie en trois zones sous un contrôle différent des Israéliens et des Palestiniens, et revendiquerait l’ensemble du territoire.

Cette déclaration, si elle est appliquée, mettra fin à la division actuelle de la Cisjordanie en zones A, B et C, telles qu’énoncées dans les accords d’Oslo, signés par l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et Israël en 1993 et 1995.

La nouvelle arrive un mois après que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, ait décidé de mettre fin à tous les accords avec Israël, après que le Premier ministre nouvellement nommé, Mohammad Shtayyeh, ait tweeté: « Nous traiterons toutes les terres appartenant à l’État de Palestine en tant que zone « A », y compris Jérusalem-Est occupée. »

Dr. Mohammad Shtayyeh د. محمد اشتية

@DrShtayyeh

Israel does not respect any of the signed agreements and deals with the entire occupied Palestinian territory as Area « C ». Accordingly, we will deal with all the lands belonging to the State of Palestine as Area “A”, including occupied East Jerusalem.

Aux termes des accords d’Oslo, la zone A couvre 18% de la Cisjordanie et comprend toutes les grandes villes palestiniennes. Cette zone est sous le contrôle total de l’Autorité palestinienne. La zone B – 22% de la Cisjordanie – est sous le contrôle de la sécurité israélienne et du contrôle administratif palestinien. La zone C occupe 60% des terres de la Cisjordanie mais est peu peuplée. Cette zone est entièrement sous contrôle israélien et a connu une expansion controversée des colonies de peuplement israéliennes depuis les années 1980.

Bien que la division date de plus de deux décennies, elle devait initialement durer cinq ans, jusqu’à ce qu’un accord de paix à plus long terme puisse être conclu. Cela ne s’est jamais produit et les divisions sont depuis devenues profondes. En tant que tel, on ne sait pas comment l’Autorité palestinienne exercera cette autorité nouvellement revendiquée, en particulier dans les colonies de peuplement de la zone C et à Jérusalem-Est, qui n’a été classée dans aucune des trois catégories par les accords.

Des policiers israéliens lancent une GRENADE assourdissante sur le photographe de Haaretz au moment des arrestations à Jérusalem-Est (VIDÉO)

Bien que Tel-Aviv n’ait pas encore formellement répondu à cette annonce, il est extrêmement improbable qu’Israël renonce à son contrôle de la zone C et de Jérusalem-Est. En effet, la politique du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a été le strict contraire. Le dirigeant extrémiste a supervisé l’expansion constante de colonies et déclaré lors de son entrée en fonction en 2009 que « tout Jérusalem resterait toujours sous la souveraineté israélienne« .

Netanyahu a également déclaré en juin que tout futur accord de paix devait garantir une présence israélienne dans la vallée du Jourdain, qui constitue une bonne partie de la zone C.

Netanyahou à Bolton: Tout accord avec la Palestine «doit inclure» la présence israélienne dans la vallée du Jourdain

L’Autorité palestinienne a déjà menacé de détruire les accords d’Oslo, notamment lors d’un discours prononcé en 2015 devant l’Assemblée générale des Nations Unies. Son discours a ensuite rencontré plus de haussements d’épaules que de suffrages, alors que les accords établissaient l’Autorité palestinienne et que leur abandon ferait en sorte qu’Israël assumerait pleinement la Cisjordanie. Un nouvel accord, potentiellement plus équitable, devrait alors être débattu, mais cet accord pourrait entraîner une perte de pouvoir des dirigeants de l’AP.

À moins qu’Israël ne déclenche un conflit en annexant complètement la zone C ou que l’Autorité palestinienne donne suite à sa déclaration et tente de réorganiser la Cisjordanie par la force, la manœuvre restera probablement symbolique pour le moment.

Abbas de la Palestine suspend TOUS les accords avec Israël

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

1 Comment on Course de collision avec Israël? L’Autorité Palestinienne revendique la souveraineté sur l’ensemble de la Cisjordanie

  1. Complexe vraiment…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :