A la Une

Le camp des malfaiteurs ? Le gouvernement vénézuélien présente une vidéo montrant la réunion de Guaido avec le cartel de la drogue en Colombie

© REUTERS / IVAN ALVARADO

MEXICO – Le ministre vénézuélien de la Communication, Jorge Rodriquez, a présenté au président Nicolas Maduro une vidéo montrant les dirigeants du cartel de la drogue de Los Rastrojos accompagnant le leader de l’opposition vénézuélienne Juan Guaido et des responsables colombiens.

Le 13 septembre, le bureau du procureur général vénézuélien a ouvert une enquête sur les liens présumés entre Guaido et Los Rastrojos, citant des photos publiées par le journal espagnol El Pais, qui montraient le chef de l’opposition et les chefs du gang. Selon les procureurs, c’était le cartel de la drogue qui a permis à Guaido de franchir la frontière colombo-vénézuélienne malgré une interdiction imposée par Caracas au chef de l’opposition. Rodriguez a déclaré vendredi que les autorités vénézuéliennes avaient arrêté un membre d’une bande, connu sous le nom de Nandito, qui avait confirmé l’implication de Los Ratrojos dans le transport de Guaido.

« Imaginez que le maire de la municipalité colombienne ait embrassé les habitants [de Los Rastrojos], connus sous les noms de Menor, Nandito et Poor Boss. Ils sont recherchés par le monde entier, y compris Interpol! Ces personnes ont amené Juan Guaido à l’escorte [du président colombien] Ivan Duque. Ils se sont rendus à l’hélicoptère présidentiel au stade de Puerto Santander », a déclaré vendredi Rodriquez.

Du point de vue de Maduro, le président colombien a eu l’idée d’utiliser Los Rastrojos pour transporter Guaido chez les Colombo-Vénézuéliens.

« C’était un ordre du gouvernement colombien d’utiliser Los Rastrojos pour relocaliser Guaido. Espérons que le Congrès et d’autres agences lanceront une enquête à ce sujet », a déclaré le président vénézuélien.

La semaine dernière, Guaido a déclaré à la radio Blu qu’il avait pris des centaines de photos avec différentes personnes lors d’un concert humanitaire à Cucuta, une ville frontalière de la Colombie, sans savoir que certaines de ces personnes avaient des liens avec Los Rastrojos.

Le Venezuela est plongé dans une grave crise politique depuis la fin janvier lorsque le chef de l’opposition soutenu par les États-Unis, Guaido, s’est proclamé président par intérim afin de renverser le président vénézuélien Nicolas Maduro. Maduro a accusé Guaido d’être une marionnette des Etats-Unis d’Amérique qui collabore avec Washington pour orchestrer un coup d’État afin que les États-Unis d’Amérique puissent contrôler les ressources naturelles du Venezuela.

La Colombie fournit à Guaido un soutien important depuis l’éclatement de la crise.

Vous pensez que vos amis seraient intéressés? Partagez cette histoire!

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :