A la Une

Nouvelle base des Etats-Unis d’Amérique en Europe… contre la Russie et le Turkstream

Les Etats-Unis seraient en train d’édifier une nouvelle base militaire en Grèce dans le but de contrer l’influence russe et d’entraver la construction du gazoduc Turkstream.

Selon le journaliste italien Manlio Dinucci, cette base se situera dans le port d’Alexandroupolis, dans la Grèce nord-orientale. Une zone hautement stratégique du fait qu’elle est frontalière avec la Turquie et la Bulgarie, et situé sur la Mer Egée au bord du Détroit des Dardanelles. Reliant en territoire turc la Méditerranée et la Mer Noire, elle constitue une fondamentale voie de transit maritime surtout pour la Russie.

“Le port d’Alexandroupolis, grâce à son emplacement stratégique et à ses infrastructures, est bien positionné pour appuyer des exercices militaires dans la région, comme l’a démontré le récent Saber Guardian 2019”, a expliqué l’ambassadeur étasunien en Grèce Geoffrey Pyatt qui a visité le port en question avec le ministre grec de la Défense Nikolaos Panagiotopoulos.

L’”investissement stratégique”, que Washington est déjà en train d’effectuer dans les infrastructures portuaires, vise à faire d’Alexandroupolis une des plus importantes bases militaires USA dans la région, en mesure de bloquer l’accès des navires russes en Méditerranée, estime pour sa part M. Dinucci, dans son article publié par El Manifesto.

L’ambassadeur Pyatt ne cache pas les réels objectifs de son pays derrière cette nouvelle base: “Nous travaillons avec d’autres partenaires démocratiques dans la région pour repousser des acteurs maléfiques comme la Russie et la Chine qui ont des intérêts différents des nôtres”, notamment “la Russie qui utilise l’énergie comme instrument de son influence maléfique”. Toujours selon le diplomate américain, « Alexandroupolis a un rôle crucial de liaison pour la sécurité énergétique et la stabilité de l’Europe ».

La Thrace Occidentale, cette région grecque où est situé le port, est en effet “un carrefour énergétique pour l’Europe Centrale et Orientale”, explique Dinucci. C’est le point où arrive, après avoir traversé la Mer Noire, le gazoduc Turk Stream provenant de Russie, en phase finale de réalisation.
Ce dernier conçu en riposte à la décision américaine de bloquer le South Stream qui passait par l’Italie devrait desservir la Bulgarie, la Serbie et d’autres pays européens en passant par la Turquie.

Source: Almanar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :