A la Une

Poutine : «Le terrorisme, le piratage et le printemps arabe empêchent le développement» de l’Afrique…

Image d’archives

… auquel il faut ajouter le détournement de fonds publics, les fuites de capitaux, la corruption généralisée, les armes bactériologiques telles Ebola, le VIH… (JDDM – MIRASTNEWS)

© Mikhail Metzel/Kremlin Source: Sputnik
Vladimir Poutine le 23 octobre 2018 à Sotchi (image d’illustration).

Présidant une session plénière au deuxième jour d’un sommet inédit «Russie-Afrique» à Sotchi, Vladimir Poutine a déclaré : «Le terrorisme, l’idéologie de l’extrémisme, le piratage et le printemps arabe empêchent le développement des pays africains.»

«Le terrorisme, l’idéologie de l’extrémisme, le piratage et le printemps arabe empêchent le développement des pays africains», a fait savoir Vladimir Poutine ce 24 octobre au deuxième jour d’un sommet inédit «Russie-Afrique» à Sotchi. «La Russie va lutter contre ces problèmes de manière plus active», a-t-il poursuivi.

Le chef d’Etat russe précise encore que «ces phénomènes ont déstabilisé la situation dans toute l’Afrique du Nord.»

La coopération dans les domaines militaire et militaro-technique se poursuit

Et d’ajouter : «Dans cette région et dans la région du lac Tchad et la région sahélienne, de nombreuses organisations terroristes sont actives. A cet égard, nous pensons qu’il est important d’intensifier les efforts communs dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme.»

«Renforcer les capacités de combat des forces armées» en Afrique «pour assurer la sécurité dans la région»

L’homme fort du Kremlin assure que la Fédération de Russie est déterminée à poursuivre la formation du personnel militaire et des forces de l’ordre des pays africains dans les établissements d’enseignement spécialisés en Russie «pour assurer la sécurité dans la région». «Afin de renforcer les capacités de combat des forces armées nationales des pays africains, la coopération dans les domaines militaire et militaro-technique se poursuit.», a encore pointé le chef d’Etat russe.

En 2018, les échanges de la Russie avec des pays africains se sont élevés à plus 20 milliards de dollars

Vladimir Poutine assure : «Sur beaucoup de questions clés de l’agenda régional et mondial, nos positions sont proches ou coïncident, ce qui crée des conditions favorables pour une interaction constructive au sein de l’ONU et d’autres structures internationales.» Il estime également que «les Etats africains renforcent leurs positions politiques et économiques et sont en train de devenir l’un des plus importants piliers du système multipolaire».

Insistant sur l’importance de la coopération économique avec les Etats africains, notamment en matière d’investissement, il souligne également : «En 2018, les échanges de la Russie avec des pays africains se sont élevés à plus 20 milliards de dollars, avec un doublement des échanges au cours des cinq dernières années. […] Les entreprises russes travaillent depuis longtemps dans cette région, essentiellement dans l’exploitation des minerais, mais aussi dans les secteurs énergétique et pétro-gazier. Il y a également des perspectives en matière de haute-technologie.»

Reviviez les deux journées du premier sommet «Russie-Afrique» présidé par Vladimir Poutine à Sotchi.

HIV & AIDS – Weapon

Voici comment les blancs ont introduit le SIDA en Afrique pour EXTERMINER les NOIRS . Des Assassins!

Source: RT France

Pourquoi Poutine a-t-il réuni des dirigeants africains en Russie?

© Sputnik / Ilya Pitalev

Les présidents de pratiquement tous les pays d’Afrique ont participé au premier sommet entre la Russie et le continent africain, qui s’est tenu dans la ville russe de Sotchi entre le 23 et le 24 octobre. Quels sont les projets de Moscou dans cette région et quelles sont les possibilités offertes par l’Afrique?

Les chroniqueurs de la version russe de Sputnik Galia Ibraguímova et Sofía Melnichuk ont évoqué les chances de la Russie de concurrencer les pays occidentaux et la Chine sur le continent.

Qu’est-ce qui a amené les dirigeants africains en Russie?

L’Afrique a une population totale de plus d’un milliard d’habitants. En outre, elle possède une grande quantité de ressources naturelles telles que les diamants, l’or, le pétrole et l’uranium; biens précieux qui suscitent depuis de nombreuses années l’intérêt des États-Unis d’Amérique, de la Chine et des pays de l’Union européenne.

Malgré cela, ce continent continue de projeter l’image d’un lieu inhospitalier où règnent maladies exotiques, famine et pauvreté. C’est précisément cette conception qui est l’une des principales raisons pour lesquelles le sommet Russie-Afrique a été organisé. Les entrepreneurs des pays africains auront l’occasion de mieux se connaître et d’entretenir des relations commerciales.

Cependant, les questions économiques ne seront pas les seules à l’ordre du jour de cet événement, car la science, l’énergie, les transports, les investissements et la défense seront également abordés. C’est la raison pour laquelle des hommes politiques africains mais aussi des hommes d’affaires et des représentants d’autres domaines assistent au sommet.

Sécurité en Afrique

L’un des thèmes centraux du premier sommet Russie-Afrique est la sécurité, qui revêt une importance particulière dans le contexte des événements survenus au Moyen-Orient.

En fait, lors de la première séance entre les dirigeants russes et égyptiens, ils ont discuté des moyens d’empêcher les terroristes de l’EIIL (organisation terroriste interdite en Russie) de s’infiltrer sur le continent africain. Ainsi, Vladimir Poutine a souligné que ce sont les pays africains qui proposent une collaboration dans le domaine de la sécurité.

« Ils comprennent qu’ils doivent être capables de défendre leur indépendance et leur souveraineté. Ils ont donc un nouvel élan pour coopérer avec la Russie, un pays ayant une grande expérience de la lutte contre le terrorisme », a déclaré le président russe.

Le terrorisme n’est pas le seul problème de sécurité qui motive les représentants des forces de sécurité des pays africains à collaborer avec leurs homologues russes. Ainsi, l’Afrique est également confrontée aux problèmes de trafic de drogue, de migration illégale et de trafic illicite, soulignent les chroniqueurs.

C’est la raison pour laquelle plus de 30 pays africains ont signé différents traités dans ce domaine avec la Russie. Ces documents comprennent la vente d’armes, la formation du personnel militaire et l’entretien de la machinerie militaire.

Relations spéciales entre la Russie et l’Afrique

En fait, les chroniqueurs soulignent que ce sommet Russie-Afrique est sans précédent du point de vue des participants, parmi lesquels se trouve la délégation de l’Union africaine. L’ambassadeur de Russie en Éthiopie et le représentant de la Russie auprès de l’Union africaine, Evgueni Terejin, étaient également présents et ont discuté avec Sputnik de la coopération entre Moscou et le continent africain.

Comme il l’a expliqué, à l’époque de l’URSS, les relations entre Moscou et l’Éthiopie étaient caractérisées par un certain élément de paternalisme, à l’instar des autres pays africains. C’est précisément cela qui a déterminé la motivation de la coopération avec ces pays.

« Cela était dû à la guerre froide, où une grande puissance, l’URSS, s’opposait à l’autre: les Etats-Unis d’Amérique. A cette époque, l’aide n’était pas fournie à l’Afrique pour des raisons économiques, mais plutôt à des hommes politiques », a déclaré le diplomate.

L’idée d’organiser un événement rassemblant les dirigeants africains est apparue dans les années 1990. Mais, en raison des événements qui ont suivi l’effondrement de l’Union soviétique, cette idée ne s’est pas concrétisée. Les relations entre la Russie et l’Afrique ont commencé à se rétablir dans les années 2000.

C’est à ce moment-là que Poutine a visité les pays africains. Plus tard, en 2011, la capitale éthiopienne, Addis-Abeba, a accueilli le premier forum commercial russo-africain. Tout cela a marqué une nouvelle étape dans ces relations, que l’on pourrait qualifier de « collaboration mutuellement bénéfique », a déclaré l’ambassadeur de Russie.

« Le niveau de coopération économique entre la Russie et l’Ethiopie pourrait être plus élevé, mais les stéréotypes l’entravent. Les hommes d’affaires russes connaissent mal l’Afrique, où ils ne voient que guerre, désolation et famine. D’où la peur d’investir », a déclaré Terejin.

Par conséquent, le diplomate russe espérait que le sommet de Sotchi renforcerait la coopération économique.

Pourquoi la Russie a-t-elle pardonné leurs dettes aux pays africains?

Le président russe a souligné que le pays eurasien souhaitait une coopération mutuellement bénéfique. Par conséquent, il n’a pas recours aux méthodes de chantage ou de pression employées par les pays occidentaux en vue de rétablir le contrôle sur le continent africain.

Avec cela, Vladimir Poutine a souligné que les dettes des pays africains devant l’URSS n’étaient pas pardonnées comme un geste de charité, mais par le pragmatisme.

« De nombreux pays africains ne pouvaient pas payer les intérêts sur ces crédits. C’est pourquoi nous considérons que l’option optimale pour tous serait de commencer la coopération à partir de zéro », a-t-il déclaré.

En fait, Poutine a noté que cette stratégie porte déjà ses fruits. Ainsi, une étude préparée à la veille du sommet montre que l’Afrique était la seule région du monde à avoir intégralement pris des sanctions anti-russes pour continuer à augmenter ses importations en provenance du pays eurasien.

Le but ultime de tous ces programmes est que les pays africains soient en mesure de résoudre leurs problèmes et de savoir se défendre eux-mêmes, car cela rendra le monde plus stable et plus prévisible, a déclaré M. Poutine.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

Économiste, théoricien de la Relativité économique et sociétale, expert en Analyse stratégique et en Intelligence économique et globale.

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Les nouvelles maladies introduites par les Blancs en Afrique

HIV/AIDS Is A Military Weapon – Interview with Lara Johnstone About the Iatrogenic Origins of AIDS

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :