A la Une

Trump entend faire verser le revenu pétrolier syrien sur le compte du Trésor (Rai al-Youm)

Image d’archives

Quelles mesures concrètes faut-il prendre pour empêcher cette politique folle de devenir la règle, la loi et la norme internationales à suivre? Faudrait-il pour les États-Unis d’Amérique un autre Vietnam plus incisif et humiliant?

Un véhicule militaire américain passe devant un chevalet de pompage de pétrole dans la campagne de la ville de Qamichli, en Syrie, le 26 octobre 2019. ©AFP

Washington est beaucoup plus dangereux que Daech. « Les États-Unis prétendent diriger un « monde libre » et lutter contre Daech alors qu’ils sont plus dangereux et plus hors la loi que Daech en ce qui concerne la violation des lois internationales et les droits de l’Homme. La preuve: les États-Unis entendent empocher le revenu pétrolier de la Syrie, sous prétexte de la protection des gisements d’hydrocarbure d’Idlib », lit-on dans Rai al-Youm.  

Et d’ajouter: « Nous pensions que les forces et les blindés de l’armée américaine qui s’étaient installés dans l’est de Deir ez-Zor avaient pour mission de protéger les puits de pétrole et de gaz face aux terroristes de Daech. Mais nous avons ensuite entendu et lu que Donald Trump avait proposé que cette région soit sous la protection des géants pétroliers comme ExxonMobil et Chevron et que le revenu des exportations de ces produits d’hydrocarbure soit versé sur le compte du Trésor des États-Unis. »

Le quotidien Rai al-Youm continue: « Daech pille le pétrole syrien et en dépense le revenu pour payer les salaires de ses éléments qui sont éparpillés dans une région d’une superficie de 250 000 kilomètres carrés depuis Mossoul, en Irak, jusqu’à Raqqa, en Syrie. Mais le point est que Daech est un groupe terroriste qui ne respecte aucune loi mais l’administration américaine est celle qui prétend diriger un « monde libre » et vouloir renforcer les liens entre les pays alors qu’elle occupe des pays sous prétexte du rétablissement de la démocratie, des droits de l’Homme et de l’État de droit.

Ça, c’est choquant et incroyable mais on peut l’attendre toutefois d’un homme d’affaires comme Donald Trump qui ne pense qu’à des transactions et des dollars. Ce qu’il dirige en effet sont des bandes de mafias et de voleurs et non pas un grand pays comme les États-Unis. Les ressources pétrolières et gazières dans l’est de l’Euphrate appartiennent à la nation syrienne de toute race et religion confondue et les forces d’occupation américaines n’ont pas le droit d’en piller même un seul baril.

Honte aux États qui resteront silencieux face au pillage des richesses de la Syrie par l’administration hors la loi des États-Unis qui est plus dangereuse que Daech pour les lois internationales. L’administration américaine soutenait un Daech dont le revenu du pétrole syrien dépassait les 30 millions de dollars par mois alors qu’elle prétendait le combattre. Maintenant, le revenu qu’on pourrait tirer des ressources pétrolières de la Syrie dépasse même les 30 millions de dollars car de nouveaux puits de pétrole viennent d’être découverts et la production est revenue au même niveau qu’avant la crise, soit 380 000 barils par jour ».

Rai al-Youm réaffirme que l’occupation américaine et le pillage des richesses de la Syrie sont illégaux et cela risque même de déclencher un mouvement de Résistance dont les membres seront les habitants de la région, tout comme ce qui s’est passé en Irak.

« La nation syrienne, toutes les nations arabes, surtout celles de l’axe de la Résistance s’opposeront certes au pillage de leurs richesses et elles se dresseront devant le nouveau plan des États-Unis comme si elles n’ont pas laissé les Américains démembrer leurs territoires », conclut le quotidien.

Source: Press TV

1 Comment on Trump entend faire verser le revenu pétrolier syrien sur le compte du Trésor (Rai al-Youm)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :