A la Une

La Chine lance une société pétrolière et gazière de plusieurs milliards de dollars

Image d’archives représentative

© Reuters / Chen Aizhu

Pékin a annoncé lundi la création d’une société nationale de pipelines de pétrole et de gaz, qui combinera la plupart des infrastructures énergétiques du pays et offrira un accès équitable au marché aux investisseurs.

Selon le groupe de consultants Wood Mackenzie, la nouvelle entreprise pourrait valoir entre 80 et 105 milliards de dollars.

« La nouvelle société séparera le transport, la production et les ventes [de pétrole et de gaz] et ouvrira [le transport] à des entités tierces, ce qui bénéficiera à la concurrence sur le marché », a rapporté l’agence de presse Xinhua, citant un responsable non identifié.

Sinopec

@SinopecNews

🆕Dec.9, China announced the creation of to help expand its national energy infrastructure, which marks a key move in ‘s deepening and reforms.

Il fusionnera les réseaux exploités par les trois géants chinois appartenant à l’État – China National Petroleum Corporation (CNPC), Sinopec et CNOOC – sous un seul opérateur.

Fin 2018, CNPC détenait 63% des principaux oléoducs et gazoducs chinois, tandis que Sinopec et CNOOC en contrôlaient respectivement 31% et 6%.

La société sera responsable de la construction et de l’interconnexion des oléoducs et des gazoducs, des installations de stockage de gaz et de rasage des pics, du transport du pétrole brut, des produits pétroliers et du gaz naturel via les pipelines, ainsi que de la divulgation de la disponibilité des pipelines et des capacités de stockage à des tiers, et en leur permettant de demander l’accès.

Selon Xinhua, la nouvelle entité devrait être supervisée par la Commission d’État de surveillance et d’administration des actifs (SASAC), qui détiendra 40% des parts de la société. CNPC, Sinopec et CNOOC se partageront la propriété restante.

LIRE AUSSI: La Russie pivote vers l’Est avec le lancement de livraisons de gaz naturel en Chine

La nouvelle société énergétique, dont la création est à l’étude depuis au moins 2014, fait partie des efforts du président Xi Jinping pour rationaliser la capacité industrielle des entreprises publiques. Cela fait partie des plans de la Chine pour doubler son infrastructure de pipelines à plus de 240 000 km d’ici 2025.

La semaine dernière, Moscou et Pékin ont officiellement lancé un méga pipeline appelé Power of Siberia (ou la route de l’est) pour livrer du gaz russe à la Chine. Elle sera ensuite reliée au propre réseau de la Chine pour acheminer du gaz jusqu’à la côte est et aider à satisfaire les besoins énergétiques vastes et croissants du pays. La Chine est le premier importateur mondial de pétrole et le deuxième acheteur de gaz naturel.

Vous aimez cette histoire? Partagez-la avec un ami!

Traduction et commentaire : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :