A la Une

Huawei de la Chine créera une alternative aux services Google en Inde d’ici la fin de l’année

Image d’archives

PHOTO DE FICHIER: Le logo de Huawei épinglé sur un sari © Reuters / Anushree Fadnavis

Huawei offre aux développeurs indiens de l’argent pour jouer un rôle dans la construction de son propre service d’application pour remplacer celui développé par Google, alors que la société chinoise continue de lutter contre les sanctions des Etats-Unis d’Amérique.

L’inscription sur la liste noire du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique a créé une incertitude quant au fonctionnement des applications Android essentielles de Google sur les produits Huawei. En réponse, le géant chinois de la technologie a travaillé sur l’alternative à Google Media Services (GMS), à laquelle les clients sont habitués. La société dispose de son Huawei Mobile Service (HMS), une suite d’applications nécessaires au bon fonctionnement des téléphones mobiles tels que la messagerie et la navigation, similaire à Gmail, Google Maps et d’autres programmes.

«La 5G désormais sans l’Amérique»: le chinois Huawei assemble les derniers téléphones sans pièces américaines

Maintenant, la sous-marque de Huawei, Honor, est en pourparlers avec les 150 meilleures applications en Inde pour les intégrer à la plate-forme, selon Economic Times. La firme propose de payer jusqu’à 17 000 $ de son énorme fonds de 1 milliard de dollars aux développeurs si leurs programmes sont publiés sur HMS.

«Nous avons notre propre HMS et essayons de construire un écosystème mobile. La plupart des applications clés telles que la navigation, les paiements, les jeux et la messagerie seront prêtes fin décembre», a déclaré Charles Peng, PDG de Huawei et Honor India, à l’Economic Times.

Huawei s’approche de détrôner Samsung comme numéro 1 mondial des smartphones

Peng a promis que les utilisateurs ne ressentiraient pas la différence entre les deux services d’application et a ajouté que Huawei pourrait offrir jusqu’à 150 applications aux clients via HMS dans chaque pays.

Plus tôt cette année, Huawei a sorti les smartphones Mate 30 et Mate 30 Pro avec sa propre boutique d’applications, passant de GMS à HMS. Le fabricant promet également que son tueur d’iPhone, Huawei P40, devrait être lancé en mars 2020. Il proposera également sa propre plate-forme pour les applications.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :