A la Une

Zoom Afrique du 28 décembre 2019

Côte d’Ivoire/élections: face à face USA/France ?

L’actualité en Afrique :

  • L’ambassadeur d’Iran reçu par le vice-président ivoirien à Abidjan
  • Crédits à l’économie : Le financement de l’agriculture et des PME comme chantiers du Togo en 2020 ?
  • La Zambie va augmenter les tarifs de l’électricité

L’analyse de la rédaction :

1.Somalie : nouveau scénario US ?

La Somalie, transformée en une base militaire qui permet aux Américains d’opérer dans la région, surtout dans le golfe d’Aden, se trouve dans un nouveau tournant.

C’était il y’a à peine une semaine, le 23 décembre dernier, une info intitulée : la Somalie craint le chaos après le départ des soldats de la paix » est apparu sur Francetvinfo.fr.

Dans cet article, l’auteur mettait en avant les conséquences drastiques que pourrait subir la Somalie après le départ en 2021, des soldats de la paix de l’AMISOM, et soulignait avec certitude qu’après ce retrait, la Somalie devrait faire face, seule, à la violence des terroristes.

Il n’a fallu que quelques jours pour que le clan occidental montre à la Somalie, ce que signifierait le retrait des forces étrangères de ce pays :

L’explosion d’un véhicule piégé a fait au moins 76 morts, samedi 28 décembre, à Mogadiscio, capitale de la Somalie, selon les services de secours.

« Le nombre de victimes que nous avons confirmé est de 76 morts et 70 blessés. Il pourrait être encore supérieur », a déclaré à l’AFP le directeur du service privé d’ambulances Aamin Ambulance, Abdukadir Abdirahman Haji.

La détonation, qui s’est produite dans un quartier animé de la capitale somalienne, « a été dévastatrice » a déclaré un membre de la police, Ibrahim Mohamed. « Je peux confirmer la mort de plus de vingt civils et de nombreux blessés, mais le bilan pourrait être plus élevé », avait-il ajouté.

Tout ceci devient plus clair quand on connaît très bien la stratégie du chaos, mis en œuvre par le clan néo-colonialiste aussi bien au Sahel que dans la Corne de l’Afrique. Le scénario, on le connaît par cœur : s’installer dans un pays afin de piller ses ressources et semer le chaos ; puis annoncer son intention de se retirer de ce pays, mais très peu après, une attaque meurtrière, signe d’incompétence des forces nationales dans le maintien de la sécurité, survient… bref… le scénario est monté en toute pièce pour justifier une présence grandissante sur le continent africain.

D’ailleurs l’info précitée de Francetvinfo revient très discrètement sur ce point :

« … Pourtant, la formation de l’armée et de la police est au cœur du dispositif de maintien de la paix. L’objectif est bien que la Somalie se prenne en main. Mais si l’AMISOM dit son inquiétude, elle n’en donne pas le pourquoi. Manque de préparation ? Manque de moyens ? Soldats peu fiables ? Aussi, cette mission de paix pourrait bien être une nouvelle fois prolongée, au-delà de 2021 ».

La Somalie, se trouve au cœur d’une querelle est-ouest et le clan occidental ne cache guère son mécontentement quant au renforcement des relations entre la Somalie et la chine : le 20 décembre dernier, le FMI a promis à la Somalie d’annuler sa dette impayable, mais sous une condition : la Somalie devrait mettre en œuvre une série de réformes économiques et sociales à l’avantage des investisseurs internationaux qui appauvriront encore les plus fragiles. Elles s’inscrivent dans une stratégie visant à contrer la progression de la Chine dans la région !

2.Côte d’Ivoire/élections : face à face US/France ?

Ouattara veut-il contrer un éventuel scénario de coup d’État imaginé et piloté depuis Washington par Guillaume Soro interposé ?

En tout cas, les informations relayées au sujet Soro ces derniers jours le confirment :

Guillaume Soro, candidat à l’élection présidentielle ivoirienne de 2020 visé par un mandat d’arrêt, est accusé d’avoir préparé « une insurrection civile et militaire » par le procureur de la République d’Abidjan Richard Adou. Dans l’enregistrement de sept minutes diffusé par le procureur Richard Adou, on entend deux hommes échangés, dont l’un est présenté comme Guillaume Soro.

Ils font l’état de troupes, 8 400 hommes, dont certains proches de la présidence. Et parmi les meilleurs soutiens à une déstabilisation du régime, des comzones tels que Wattao, Mougou ou encore Shérif, tous issus de la rébellion dirigée par Guillaume Soro dans les années 2000.

Cet enregistrement, le camp Soro ne le conteste pas. Jeudi 26 décembre, sur Facebook, maître Affoussi Bamba, l’une des avocates de Guillaume Soro a de nouveau pris la parole en affirmant que cet enregistrement datait de 2017, date à laquelle le principal intéressé était président de l’Assemblée nationale.

Pour cet enregistrement datant de 2017, Mamadou Touré, le porte-parole du gouvernement rappelle que Guillaume Soro était alors président de l’Assemblée nationale : « Est-ce qu’on est en train de nous dire que dans un État sérieux, un président de l’Assemblée nationale peut conspirer contre son pays ? C’est trop grave ! C’est inacceptable ! »

Habib Sanogo, l’un des bras droits de Guillaume Soro, a également pris la parole sur l’antenne de RFI en affirmant qu’eux-mêmes ont cet audio, mais d’une meilleure qualité. L’enregistrement ayant été réalisé par leurs soins. Il affirme également que celui présenté par le procureur a été tronqué. Et que le leur serait diffusé dans les prochains jours.

Dans un tweet, Guillaume Soro a annoncé qu’il comptait s’exprimer le 31 décembre à 20h.

C’est un enregistrement que nous n’avons pas contesté… Nous avons également un enregistrement de ce même échange qui sera beaucoup plus clair… Je vous rappelle que le procureur avait annoncé un enregistrement d’une douzaine de minutes. Nous avons un enregistrement de 5 minutes. Posez-vous la question d’où sont passées les 7 minutes manquantes, et le contenu de ces 7 minutes ?

Une chose est sûre : Soro n’est plus en odeur de sainteté auprès des États-Unis qui avaient prévu une campagne électorale assez chaotique pour le candidat pro-français. Et puis c’est un fait avéré : aucun chef d’état africain ne pourrait s’approcher de la Chine sans en payer le prix !

Source: Press TV

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :