A la Une

La Turquie pourrait déployer des troupes en Libye déchirée par la guerre en janvier, dernière accélération de la guerre par procuration multi-pays

L’opposition principale du pays s’oppose à cette décision et a averti lundi que le conflit pourrait s’étendre à toute la région.

Le président turc Recep Tayyip Erdoğan pourrait recevoir jeudi la permission du Parlement de son pays d’envoyer du personnel et des équipements militaires en Libye pour soutenir le chef du pays d’Afrique du Nord, Fayez al-Serraj, qui fait face à un soulèvement.

S’il est approuvé, le déploiement pourrait exacerber les tensions dans la région.

Le gouvernement Erdogan a soumis la demande au Parlement lundi tandis que le ministre des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a rencontré les législateurs. Le chef de l’opposition, Unal Cevikoz, vice-président du Parti populaire républicain (CHP), a déclaré aux journalistes qu’il s’opposait au déploiement proposé dans les termes les plus fermes.

« Nous n’accepterons jamais que la Turquie fasse partie de la guerre par procuration en Libye et, en se rangeant du côté de l’un des côtés du conflit, qu’elle soit une cause de l’effusion de sang musulman », a déclaré Cevikoz.

Erdoğan serait largement impliqué dans le conflit pour faire avancer les objectifs territoriaux turcs en Méditerranée. Soner Cagaptay, directeur du programme de recherche turc au Washington Institute for Near East Policy, a montré comment la Turquie cherche à étendre sa présence dans la région.

« Le contact avec l’espace maritime libyen permet à Ankara de couper dans l’axe israélo-égyptien-chypriote-grec boxant la Turquie en Méditerranée orientale », a tweeté Cagaptay.

    Cette carte explique tout ce que vous devez savoir pour répondre au sérieux de la Turquie concernant son soutien à Tripoli dans la guerre civile en Libye. Le contact avec l’espace maritime libyen permet à Ankara de couper dans l’axe israélien-égyptien-chypriote-grec boxant la Turquie en Méditerranée orientale pic.twitter.com/olSPce30T1

    – Soner Cagaptay (@SonerCagaptay) 30 décembre 2019

La Libye est déchirée par une guerre civile entre al-Serraj, soutenu par la Turquie et l’Italie, et le chef rebelle, le général Khalifa Haftar, soutenu par la Russie, l’Égypte, la Jordanie et les Émirats arabes unis.

Les États-Unis d’Amérique, malgré leur statut d’acteur régional majeur, n’ont pas hésité à s’impliquer dans la phase la plus récente de la guerre, qui a commencé en 2011 avec la participation de l’ancien président Barack Obama et de la secrétaire d’État Hillary Clinton. La campagne, bien que brève, a eu des conséquences majeures pour les populations de la Libye et de l’Afrique du Nord, notamment la réouverture des marchés des esclaves pour la première fois depuis des décennies.

Lundi, le président français Emmanuel Macron et le dictateur égyptien Abdel Fattah el-Sissi ont publié une déclaration commune appelant à la « retenue » de la part de la Turquie.

Un millier de mercenaires russes auraient aidé Haftar. Si la Turquie se joint à la bataille, les troupes du pays pourraient être rejointes par des combattants syriens alliés au gouvernement Erdoğan.

« L’expérience militaire à l’étranger sera très utile en Libye », a déclaré un responsable de la sécurité turc au Daily Star du Liban. « Cependant, il est également possible d’utiliser l’expérience des combattants syriens … et cela est en cours d’évaluation. »

Cevikoz du CHP a déclaré que son parti tenterait de trouver une autre solution pour l’implication turque en Libye.

« Nous pensons que la diplomatie devrait être prioritaire, plutôt que d’être partie à une guerre par procuration », a déclaré Cevikoz. « Ce qui se fait, c’est préparer l’aggravation de la situation actuelle, et nous avons fait savoir au ministre que ce n’était pas juste. »

Notre travail est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0. N’hésitez pas à republier et partager largement.

Eoin Higgins

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Common Dreams

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :