A la Une

Erreur atomique: le F-35 de l’IAF révèle accidentellement un emplacement sur une installation nucléaire israélienne secrète

Image d’archives représentative

© AP Photo / Ariel Schalit

Un avion furtif israélien F-35 a révélé au monde à la fois son propre emplacement et celui de la principale installation nucléaire israélienne lundi lorsqu’il a allumé un signal de transpondeur visible par le public.

Au cœur du désert du Néguev, dans le sud d’Israël, se trouve le Centre de recherche nucléaire de Shimon Peres, également appelé réacteur Dimona, le centre des programmes de recherche et d’armement nucléaires d’Israël. Bien que son emplacement ne soit pas exactement top secret, il est impossible pour les civils de s’en approcher; les Forces de défense israéliennes sont même connues pour abattre leurs propres avions lorsqu’elles n’ont pas la permission de survoler Dimona.

Cependant, alors qu’un chasseur furtif «Adir» F-35I de l’armée de l’air israélienne survolant Dimona lundi n’était pas à risque d’être abattu, il a laissé tomber son acte fantomatique pendant environ 20 minutes lorsqu’il a allumé un signal de transpondeur visible par le public, le faisant apparaître sur les radars civils.

Observer IL @Obs_IL

An F-35I « Adir » revealed around noon its location on @flightradar24 over the Dimona Nuclear Reactor squawking 7600 (Communication Failure). Publication authorized by the Military Censor. Via @ItayBlumental and @Ynetalerts pic.twitter.com/r3URAH0QmG https://twitter.com/ItayBlumental/status/1219305059537821697 

איתי בלומנטל

@ItayBlumental

חמקן F-35 של חיל האוויר (« אדיר ») חשף בצהרים את מיקומו בתוכנות מכ »ם אזרחיות כשפתח משדר לא מוצפן מעל הכור בדימונה. המטוס שידר תוך כדי גם קוד (Squawk) 7600 שמשמעותו תקלה במערכת הקשר במטוס. הפרסום נעשה באישור הצנזורה הצבאית. @ynetalerts

Embedded video

Selon Ynet News d’Israël, l’Adir utilisait un signal «squawk» utilisé pour communiquer certains messages vitaux sur une fréquence civile Mode-S / ADS-B. Lundi, ce F-35 diffusait Squawk 7600, ce qui signifie «erreur de transmission»; d’autres codes Squawk couramment utilisés sont 7700, ce qui signifie «urgence», et 7500, ce qui signifie «détournement».

L’Adir, utilisant l’indicatif d’appel F35LTNG2 et le code hexadécimal du transpondeur 738AD2, est apparu pendant environ 25 minutes sur les radars locaux ainsi que sur des sites de suivi comme FlightRadar24 et ADS-B Exchange.

Un porte-parole de Tsahal a déclaré au Jerusalem Post que l’incident s’était produit « lors d’un vol d’entraînement de routine dans une zone d’entraînement dans le sud », notant qu' »un dysfonctionnement a été découvert dans le transpondeur de l’avion », l’obligeant à diffuser publiquement.

« Afin de communiquer avec les autres avions qui [participaient] à la formation, le pilote a activé le système de détection de l’avion afin que les autres avions puissent le reconnaître sans communiquer avec le pilote », a déclaré le porte-parole.

Comme l’a noté Ynet, voir un avion de l’IAF sur un radar civil, sans parler d’un F-35 Adir furtif, est « un événement exceptionnel, car les combattants de l’armée de l’air israélienne n’utilisent jamais de moyens de transmission non cryptés ».

Ironiquement, le porte-parole de Tsahal a déclaré le contraire, promettant que ce n’était «pas un événement exceptionnel» et que «le système de suivi est exploité à la discrétion du pilote».

Cependant, ce qui est encore plus inhabituel, c’est que les censeurs de Tsahal ont permis que des images du F-35, qui le contournait à plusieurs reprises au-dessus de l’installation de Dimona, soient publiées en premier lieu, a noté le blog The Aviationist.

L’aviation a noté qu’à d’autres moments, l’IAF avait volontairement allumé ses transpondeurs civils afin d’envoyer un message, comme en 2018 lorsqu’un autre F-35 est soudainement devenu visible au large des côtes libanaises, ce qui aurait pu être une menace voilée visant le Hezbollah. Milice libanaise. De même, des avions américains-états-uniens en patrouille au-dessus de Bagdad à la suite du siège de son ambassade à la fin de l’année dernière ont également permis à leurs localisateurs d’être vus par des pisteurs civils, a noté le blog.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :